Le Caucase

L’UE et l’Azerbaïdjan sur le point de négocier un nouveau partenariat

L’Union Européenne et l’Azerbaïdjan vont entamer d’ici la fin de l’année 2016 et le début 2017 un nouveau round de négociations dans le cadre d’un partenariat.

Le Vice-ministre des affaires étrangères azéri, Mahmoud Mammad-Gouliyev a déclaré que “L’Azerbaïdjan et l’Union européenne vont lancer des négociations sur un nouvel accord de partenariat” sans toutefois avoir avancé de dates précises. De son côté, le Conseil européen a adopté une résolution visant à dépêcher des représentants de l’Union pour négocier un accord global avec le pays du Caucase.

Il s’agit ainsi d’une étape supplémentaire dans les négociations initiées depuis 2006 entre l’UE et l’Azerbaïdjan. Un plan d’action UE-Azerbaïdjan qui prévoit notamment un renforcement des coopérations en matière d’Etat de droit, de démocratisation et de gouvernance économique. Un accord à replacer également dans le contexte du Partenariat oriental qui est plutôt axé sur des questions économiques avec notamment la question de la levée des visas pour les courts séjours.

Il y par ailleurs fort à parier que les futures négociations tournent également autour de la question de l’énergie en général et du gaz naturel en particulier, l’UE attendant avec impatience que le gaz naturel azéri circule dans le réseau des pays membres de l’UE. De son côté, l’Azerbaïdjan négociera très certainement sur des questions sectorielles de son appareil économique qui tourne au ralenti depuis la chute du cours du pétrole. Le pays a beaucoup à gagner d’une libéralisation des échanges avec l’UE surtout en termes de venues d’investisseurs européens, de développement du tourisme et de diversification de son économie dans des secteurs variés : industrie, santé, technologie, biologie, agriculture…