Le Caucase

Total va exploiter un gisement gazier en Azerbaïdjan

La compagnie nationale d’Azerbaïdjan SOCAR a signé un accord avec le Français Total pour l’exploitation d’un gisement gazier dans le pays.

 

C’est le groupe Total qui en a fait l’annonce en premier : il vient de conclure un deal avec la compagnie azérie Socar quant à l’exploitation du gaz à condensats Absheron. Un gisement offshore situé en Mer Caspienne et jugé des plus prometteurs en termes de rendement : “La production de ce gisement haute pression sera d’environ 35.000 barils équivalent pétrole par jour, dont une part significative de condensats” comme il est mentionné dans le communiqué de presse officiel. Le communiqué détaille même que l’accord “inclut le forage d’un puits par une profondeur d’eau de 450m dans ce champ découvert par Total en 2011”.

Ménage à trois en Azerbaïdjan

Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, a fait part de toute sa satisfaction quant à ce deal conclu : “Je me réjouis de cet accord que nous signons à l’occasion de l’anniversaire des 20 ans de la présence de Total en Azerbaïdjan”.  L’Azerbaïdjan va ainsi pouvoir bénéficier de l’expertise et de la force de frappe financière et commerciale de Total pour optimiser les revenus futurs issus de ce gisement gazier d’envergure. Et dans le montage de l’opération, le pays du Caucase n’est d’ailleurs pas lésé puisque la Socar détient  40% des participations, aux côtés de Total donc pour 40% également mais aussi aux côtés d’un autre Français : Engie qui pour sa part récupère 20% des parts.