Le Caucase

L’UE va bel et bien supprimer les visas pour la Géorgie

Comme elle en avait fait précédemment la promesse, l’Union Européenne va effectivement mettre en place la procédure de suppression des visas pour la Géorgie. Un mécanisme de retour en arrière est par ailleurs également prévu.

 

Dans les tuyaux depuis plusieurs mois et attendue par les citoyens de Géorgie, la suppression des visas pour les Géorgiens souhaitant se rendre dans un des pays membres de l’Union Européenne est sur le point d’être effective. Mais il aura fallu pour cela que les représentants des pays membres de l’Union de même que le Parlement européen (l’organe législatif) débattent longuement pour parvenir à faire adopter cette résolution.

La Géorgie va ainsi pouvoir se désenclaver de l’emprise de la Russie, s’éloigner de l’influence de Moscou qui pour rappel avait lancé une guerre dans la région d’Ossétie du sud en 2008, s’accaparant par là de nouveaux territoires. Idem en Ukraine qui va d’ailleurs également bénéficier de la suppression des visas pour l’Europe.

“un oui mais”

Rapprochement de l’UE

Petit bémol toutefois : l’Union Européenne a parallèlement prévu un retour en arrière dans le processus. Un mécanisme est ainsi déjà conçu pour rétablir la nécessité d’obtention de visa pour la Géorgie en cas d’urgence. Dans le processus de rapprochement de la Géorgie vers l’UE, l’Union adresse un “oui mais” à cette ancienne république soviétique. Aussi, les représentants politiques géorgiens continuent d’éprouver une certaine frustration à l’égard de l’UE qui ne leur témoigne pas selon eux d’une confiance élevée et encore moins aveugle.

Reste que avec cette levée des visas, la Géorgie fait plus que jamais figure de partenaire de choix  de l’Union Européenne qui envoie également par là un message fort à Moscou.