Le Caucase

Plus de visa pour les voyageurs de l’UE et de l’OCDE au Kazakhstan

Afin de doper les investissements et le tourisme, le Kazakhstan vient d’introduire l’exemption de visa pour les voyageurs de l’UE et de l’OCDE

 

C’est officiel depuis peu, tous les voyageurs de tourisme et ceux d’affaires en provenance de l’un des pays membres de l’Union Européenne et de l’OCDE n’auront désormais plus besoin de visa pour se rendre au Kazakhstan. D’autres pays sont par ailleurs inclus dans la liste : la Malaisie, Singapour, Monaco et les Emirats arabes unis.

Une mesure qui porte cependant sur des séjours d’une durée maximale de 30 jours mais qui va permettre au pays du Caucase de doper les investissements étrangers et de stimuler l’économie touristique.

 

Le Kazakhstan s’ouvre sur l’extérieur

 

D’ailleurs, le ministre des affaires étrangères du pays ne cache pas ses intentions car à travers cette nouvelle mesure “cela va ouvrir de nouvelles opportunités pour le monde des affaires et faciliter les collaborations internationales dans différents domaines”.

Si la mesure facilitera en effet la venue d’investisseurs étrangers et de touristes en supprimant toute contrainte administrative pour passer 1 mois dans le pays, elle a également valeur de communication et d’image. L’image d’un pays qui s’ouvre sur les relations extérieures avec les pays occidentaux et les puissances du continent africain et asiatique. Le Kazakhstan envoie un message clair, celui de dire que le pays est ouvert et plus que jamais disposé à collaboré avec de nombreuses nations.