Le Caucase

L’Arménie vote une loi en faveur des investisseurs étrangers

Afin de doper la croissance économique, le gouvernement d’Arménie vient de voter une loi en faveur de l’installation des entreprises étrangères dans le pays.

 

Favoriser l’implantation d’entreprises étrangères, européennes et hors-UE, pour booster la création d’emplois, les recettes fiscales et l’activité économique de manière générale. Le but des amendements votés par le Parlement arménien est des plus clairs et envoie un message fort aux entreprises et investisseurs potentiellement intéressés par une implantation dans le pays qui offre à la fois une position géographique de choix dans le Caucase et des débouchés intéressants vers la Russie.

 

C’est le ministre du Développement économique et des investissements Suren Karayan qui est venu défendre cet assouplissement législatif face à la presse dernièrement. L’homme politique constatant que “la domiciliation des entreprises étrangères dans de nombreux pays permet d’attirer des investissements étrangers”.

 

Un effet positif sur l’économie attendu

 

Avec cette nouvelle loi votée récemment, l’Arménie s’ouvre drastiquement sur l’Europe et le monde de manière générale, car aucune mesure n’avait été prise en ce sens jusqu’à présent.

 

Le secteur manufacturier, agricole, celui du commerce de gros entre autre devraient ainsi rapidement voir des transformations s’opérer car des PME en passant par les grands groupes jusqu’au multinationales, il y a fort à parier que les entreprises étrangères soient attirées par ce nouveau marché qui s’ouvre à elles.

 

L’homme politique croit dur comme fer en la nouvelle mesure, expliquant que “l’introduction de cette loi permettra l’afflux supplémentaires d’entités juridiques étrangères et de capitaux en Arménie, et la création d’emplois hautement qualifiés et hautement rémunérés”.