Le Caucase

L’Union Européenne débloque une enveloppe pour l’emploi et la transparence budgétaire en Arménie

Union européenne, Arménie

L’Union Européenne a conclu deux accords avec le gouvernement d’Arménie pour favoriser une meilleure qualification professionnelle et pour la réforme de la politique des dépenses publiques.

 

Pour accompagner l’Arménie dans le changement, l’UE redouble d’efforts. C’est le sens de l’enveloppe de plus de 25 millions d’euros qui vient d’être attribuée au pays. Avec deux objectifs majeurs : accompagner les actifs et les personnes en recherche d’emploi dans une meilleure qualification professionnelle et mettre en place une réforme de la politique des dépenses publiques, plus transparente.

 

Emplois agricoles et dépenses publiques en Arménie

 

Le premier pan de ce double programme, doté d’un budget de 15,2 millions d’euros s’intitule “Meilleures qualifications pour de meilleurs emplois”. Son but est de développer le filon de l’emploi agricole en accompagnant les actifs, en les orientant, les formant, les conseillant, en mettant en place un apprentissage professionnel et continu prodigués dans de nouveaux centres. Des mécanismes qui existent dans la plupart des pays d’Europe mais qui manquaient cruellement à l’Arménie. Un programme qui permettra à la population d’être correctement formée et de relancer en parallèle le secteur, le rendant de facto plus compétitif.

 

Aussi, une deuxième enveloppe de 10 millions d’euros sera destinée à réformer la politique des finances publiques. Responsabilité, transparence et efficacité des dépenses publiques sont les principaux chantiers auquel devra s’atteler le gouvernement arménien, sous le contrôle de l’UE.

 

Depuis que le partenariat complet et renforcé a été signé entre l’Union européenne et l’Arménie, les accords se multiplient. Des accords qui visent d’un côté à soutenir le développement économique du pays du Caucase et de l’autre à mettre en place des réformes sur la bonne gouvernance politique, les suspicions de corruption et de détournement de fonds publics s’étant multipliées ces dernières années.