Le Caucase

La Chine veut plus de coopérations avec le Kazakhstan

Chine, Kazakhstan

Dans le cadre de la Route de la Soie, la Chine a fait savoir qu’elle souhaitait approfondir plus encore la coopération commerciale avec le Kazakhstan.

En déplacement à Pékin, le président du Kazakhstan a rencontré son homologue chinois Xi Jinping. Les deux hommes ont échangé sur l’avancée du projet de la Route de la Soie lors du forum spécialement organisé pour l’occasion. Un projet d’envergure qui avance à bon train et sur lequel la Chine a récemment fait savoir qu’elle allait injecter non moins de 100 milliards de dollars.

Aussi, pour enfoncer le clou, la président chinois a indiqué que la Chine était encline à renforcer la coopération stratégique avec le Kazakhstan, afin de créer un hub régional puissant. Et de rappeler que cette année marquait d’ailleurs le 25ième anniversaire des relations diplomatiques entre les deux nations. Xi Jinping a ainsi déclaré que “la Chine est prête à collaborer avec le Kazakhstan sur “la Ceinture et la Route” au bénéfice des deux peuples”. Même son de cloche côté Kazakhstan : “le Kazakhstan soutient fermement l’initiative “la Ceinture et la Route” et l’alignera activement avec son initiative de la “Route brillante.

Bien plus que la Route de la Soie pour la Chine

Toujours au cours de cette rencontre officielle, les deux hommes ont tenu à se positionner comme futurs partenaires commerciaux, au-delà du projet de la Route de la Soie. Sécurité, développement internationale et régional, agriculture, transport… le champ des coopérations se veut des plus vastes, comme le mentionne d’ailleurs Noursoultan Nazarbaïev, président du Kazakhstan : ” le Kazakhstan est prêt à approfondir la coopération avec la Chine dans les domaines tels que le commerce, l’agriculture, le secteur minier, les chemins de fer et les technologies”.