Le Caucase

Bakou consacre « Une heure pour la planète »

Comme toutes les grandes villes internationales, la capitale d’Azerbaïjan a participé samedi dernier à l’opération « Une heure pour la planète » et a éteint pour l’occasion de nombreux bâtiments officiels et monuments.

Samedi 28 mars, le Fonds mondial pour la nature (WWF) lançait aux quatre coins du globe l’opération « Une heure pour la planète ». Les capitales les plus importantes, de Paris à New-York en passant par Pékin ou Rome étaient invitées à éteindre les lumières pendant une heure. C’est ainsi que les monuments, gouvernements, citoyens, entreprises, collectivités, de plus de 7000 villes dans 170 pays se sont vus plongés dans le noir durant 60 minutes à partir de 20h30, heures locales.

Pour WWF, l’enjeu de cette initiative est de promouvoir les économies d’électricité et par conséquent de réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre les dérives climatiques.

Bakou n’a pas manqué cette neuvième édition et a éteint pour l’occasion le Centre Heydar Aliyev, le Ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles, la Tour de la Vierge, l’Université ADA ou encore le Palais des Chirvanchahs. De nombreux habitants de la capitale se sont également rassemblés  dans les rues une bougie à la main afin de célébrer ensemble cette heure pour la planète.