Warning: mysqli_real_connect(): Headers and client library minor version mismatch. Headers:100414 Library:100512 in /home/u917225500/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 1653
Les USA chercheront à améliorer leurs relations avec l'Azerbaïdjan - Le-Caucase.com
Le Caucase

Les USA chercheront à améliorer leurs relations avec l’Azerbaïdjan

Selon les déclarations de Matthew Bryza, l’ancien assistant US des relations avec le Sud-Caucase, les Etats-Unis seront bel et bien en recherche d’approfondir et d’améliorer leurs relations avec l’Azerbaïdjan. Surtout au regard du prochain changement de Président, qui pourrait donner l’avantage à Hilary Clinton.

 

Matthew Bryza, qui est également l’ancien ambassadeur des Etats-Unis en Azerbaïdjan, semblait donc le porteur d’un message lorsqu’il a déclaré que le prochain changement de Président aux Etats-Unis pourrait bien être l’élément déclencheur d’un rapprochement entre les deux nations.

 

“L’Azerbaïdjan est un ami et un partenaire, un pays avec lequel les Etats-Unis ont besoin de travailler “ a-t-il déclaré. Une nouvelle politique dans le Sud Caucase qui se produirait selon lui surtout si Hilary Clinton devenait la nouvelle Présidente des USA.

 

Des changements progressifs, pas de réelle révolution pour autant tempère-t-il “Je ne dirais pas qu’il y aura de changements majeurs mais une approche américaine envers l’Azerbaïdjan plus que jamais fondée sur le partage d’intérêts communs en termes de sécurité, d’énergie et de réformes”. Car selon l’ex-ambassadeur américain en Azerbaïdjan, les Etats-Unis se rendront rapidement compte que cette nation du Caucase est “un pays important pour les USA”.

 

Le Haut-Karabagh au centre des préoccupations futures  

 

Ce qui sera également dans ce contexte l’un des objectifs majeurs du ou de la prochain(e) président(e) des Etats-Unis sera sa propension à saisir les enjeux du conflit du Haut-Karabagh. Et sur ce point, toujours selon Bryza, Hilary Clinton semble bien être l’interlocuteur idéal.

 

“Hilary Clinton est très intéressée par les questions relatives à ce conflit en particulier, elle m’interrogeait régulièrement à ce sujet et était déjà très concernée par la recherche d’une résolution via des négociations”. Une candidate déclarée à la Présidence qui semble donc bien mesurer toute l’importance de ce conflit et qui reste toujours très impliquée par sa portée.

 

Bryza rappelle par ailleurs qu’Hilary Clinton a déjà effectué de nombreux déplacements dans cette région du Caucase afin d’en comprendre tous les tenants et aboutissants. L’ex-ambassadeur se dit par ailleurs particulièrement confiant sur le fait que si elle était amenée à remporter la présidentielle, la nouvelle Présidente relancera le dialogue entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie dans le but de trouver une issue au conflit qui dure depuis la fin des années 80.

 

Nul doute que l’Azerbaïdjan apprécie d’ores et déjà ce soutien moral comme il apprécie également le fait que les Etats-Unis semble connaître le contexte du conflit.

 

 

Avec la déclaration officielle de candidature d’Hilary Clinton à la présidentielle américaine, le pays du Caucase a peut-être déjà trouvé son futur allié idéologique. Une main tendue bienvenue alors que le conflit a connu un certain durcissement ces derniers temps, tout en s’enlisant dans un guerre tiède qui continue de faire nombre de victimes, et de plus en plus de civils notamment, sur la ligne de front.