Le Caucase

Haut-Karabagh : la Lituanie soutien l’Azerbaïdjan

En marge d’une visite du Ministre des Affaires Etrangères lituanien en Azerbaïdjan au sujet de l’excellent niveau des relations bilatérales, la question du conflit du Haut-Karabagh a été abordée. L’occasion pour la Lituanie de réitérer son soutien à l’Azerbaïdjan.

 

Des consultations politiques se sont récemment tenues entre le vice-ministre des Affaires Etrangères azerbaïdjanais, Khalaf Khalakov, et Andrius Krivas, Ministre des Affaires étrangères de Lituanie.

 

Ce fut l’occasion d’aborder la question épineuse du conflit du Haut-Karabagh opposant l’Azerbaïdjan à l’Arménie. Sur le sujet, Andrius Krivas s’est positionné de manière très claire en apportant tout son soutien à l’Azerbaïdan. Il a en effet indiqué à son homologue azéri que l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan devait être respectée, donnant ainsi sa préférence au pays fort du Caucase. Andrius Krivas parlant même de “position équitable” de l’Azerbaïdjan sur le sujet du conflit.

 

Khalaf Khalakov s’est montré pour sa part à la fois satisfait et reconnaissant de la position politique et diplomatique de la Lituanie, déclarant que ce point de vue était “hautement apprécié”. Ajoutant même que la résolution du conflit ne pourra passer que par la fin de l’occupation des terres azerbaïdjanaise et ce afin d’assurer une paix durable dans la région toute entière.

 

 

Des relations bilatérales au beau-fixe

 

Au-delà du conflit arméno-azerbaïdjanais, les deux hommes politiques ont profité de l’occasion pour rappeler l’importance des relations entre les deux pays et l’importance des échanges bilatéraux.

 

A cet égard, Andrius Krivas a évoqué une coopération réussie depuis plus de vingt années maintenant.

En retour, Khalaf Khalakov a déclaré qu’une plus grande régularité dans la tenue de rencontres de ce type était la source d’un accroissement important de chiffre d’affaires pour les deux pays, et ce dans des domaines variés de l’économie.

 

L’occasion également de déclarer conjointement que tant l’Azerbaïdjan que la Lituanie cherchaient à présent à approfondir un peu plus encore le niveau de leurs relations, dans de multiples secteurs d’activités.

 

La prise de position de la Lituanie sur le conflit du Haut-Karabagh apporte un soutien non-négligeable à l’Azerbaïdjan tandis que la communauté internationale attend désormais une voie de résolution pacifique.

 

Les choses ont l’air d’évoluer dans le bon sens, car James Warlick, coprésident du Groupe Minsk de l’OSCE a ainsi dernièrement déclaré que “les présidents d’Arménie et d’Azerbaïdjan souhaiteraient se rencontrer plus souvent”. Ajoutant même que “nous ne disposons pas encore de date, mais les deux présidents ont fait part de leur disposition à intensifier le dialogue”. James Warlick s’est même montré particulièrement convaincu que “le président Sarkissian comme son homologue azéri Ilham Aliyev sont désireux de régler le problème par la seule voie de la négociation”.