Le Caucase

L’Azerbaïdjan souhaite accueillir des touristes français

La capitale azérie a récemment accueilli Challenge Tourisme dans le cadre de l’Open Innovation de Bakou. Un événement conçu pour développer le tourisme entre la France et l’Azerbaïdjan. Une réussite totale pour cette rencontre qui a permis de mettre au point un futur plan de développement entre les professionnels du secteur touristique français et le gouvernement d’Azerbaïdjan.

 

C’est le ministre du tourisme azéri en personne qui est venu accueillir le président de Challenge Tourisme Lucien Salémi. Challenge Tourisme est rappelons-le une association française des professionnels du secteur tels que les agences de voyages, les tours operators, les agences en ligne. Une rencontre et des discussions des plus officielles puisqu’étaient également présents l’Ambassadeur de France en poste à Bakou M. Pascal Meunier ainsi que le vice-ministre du Tourisme Nazim Samadov et M. Arif Mammadov, vice-président de Azerbaidjan Airlines.

 

Près d’une trentaine de professionnels du tourisme français étaient ainsi reçus par les officiels azéris avec en ligne de mire le développement de l’accueil de touristes français dans ce puissant pays du Caucase. Car l’Azerbaïdjan souhaite étoffer son dispositif économique et ne plus seulement s’appuyer sur son pétrole. Et il faut dire que le pays a de quoi séduire ses visiteurs, aussi le but des rencontres a été de réfléchir à la mise au point de produits touristiques attractifs pour une clientèle de Français en l’occurrence.

 

Bakou a de quoi plaire, Bakou sait y faire

 

Rendez-vous est pris dans 1 mois car la délégation de Challenge Tourisme et le Ministère du Tourisme azérie mettront donc rapidement au point plusieurs offres et produits spécialement adaptés au marché français. Et force est de constater que la capitale d’Azerbaïdjan a de quoi plaire.

Le parc hôtelier est en pleine expansion avec de nombreux établissements 2 à 3 étoiles complétés par près d’une dizaines de 5 étoiles et non des moindres (Marriott, Le Fairmont…). Une station de ski orientée loisir est en phase de construction avec une belle capacité d’accueil de 10 000 personnes. Et c’est sans compter sur les nombreux lieux historiques et culturels qui jalonnent la ville parmi lesquels : la Vieille Ville qui est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, les Flames Towers qui dominent fièrement la ville de leur design enlevé et moderne ou encore le Centre Heydar Aliyev accueille en son sein un auditorium, un hall d’exposition et musée.

 

Mais Bakou ne se contente pas de son riche patrimoine car la ville a prouvé au monde entier qu’elle sait y faire question accueil du public et organisation d’événements majeurs. En témoignent le succès des Jeux Européens organisés en juin dernier à Bakou, la tenue en 2016 du tout premier Prix de F1 dans les rues de la capitale ou encore la dernière organisation de l’Eurovision. Autant de points forts et de savoir-faire qui devrait rapidement positionnés Bakou comme une destination touristique des plus attractives.