Le Caucase

L’Ukraine accuse la Russie d’avoir commandité l’assassinat d’un journaliste d’opposition

Le Premier ministre ukrainien, Volodymyr Groysman, a accusé la Russie d’être à l’origine du meurtre à Kiev du journaliste russe Arkady Babchenko.

“Je suis certain que la machine totalitaire russe ne lui a pas pardonné son honnêteté et ses prises de position”, a déclaré le Premier ministre ukrainien sur Facebook.

Le journaliste russe, très critique envers le Kremlin, Arkady Babchenko a été abattu devant son appartement à Kiev ce mardi 29 mai.

La Russie a demandé qu’une enquête soit ouverte, mais a déclaré que les “crimes sanglants” étaient devenus une habitude pour le “régime de Kiev”.

Les relations entre la Russie et l’Ukraine restent tendues après l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 et la saisie de parties de l’Est de l’Ukraine par les forces pro-russes.

Que sait-on de l’assassinat ?

Arkady Babchenko, 41 ans, a été retrouvé blessé à l’entrée de son immeuble par sa femme, son décès est intervenu dans l’ambulance qui le transportait à l’hôpital.

Le législateur ukrainien Anton Herashchenko a déclaré que le journaliste était allé acheter du pain et que le tueur l’attendait, celui-ci l’aurait attaqué par derrière.

Le chef de la police de Kiev, Andriy Kryshchenko, a déclaré aux médias locaux que Babchenko avait probablement été tué à cause de ses “activités professionnelles”.