Le Caucase

Ouïghours : un million de personnes seraient détenues dans des camps, selon l’ONU

Un comité des droits de l’homme de l’ONU a appris que la Chine détenait un million d’Ouïghours dans des “centres anti-extrémistes”.

Gay McDougall, membre du Comité des Nations Unies pour la lutte contre la discrimination raciale, a soulevé ces revendications lors d’une réunion de deux jours sur la Chine.

Elle s’est dite préoccupée par des informations selon lesquelles Beijing aurait “transformé la région autonome ouïghour en quelque chose qui ressemble à un camp d’internement massif”.

La Chine, qui n’a pas immédiatement répondu à ces accusations, a déclaré par l’intermédiaire de sa délégation, forte d’une cinquantaine de personnes, qu’elle traiterait de ces questions ce lundi 13 août, lorsque la session de Genève se poursuivra.

Beijing avait déjà nié par le passé l’existence de tels camps sur son territoire.

Qui sont les Ouïghours ?

Les Ouïghours sont une minorité ethnique musulmane basée pour la plupart dans la province chinoise du Xinjiang. Ils y représentent environ 45% de la population.

Le Xinjiang est officiellement désigné comme région autonome en Chine, comme le Tibet au sud.

Des rapports indiquant que de plus en plus d’Ouïghours et d’autres minorités musulmanes sont détenus au Xinjiang circulent depuis quelques mois.