Le Caucase

Affaire Skripal : de nouvelles sanctions américaines à l’encontre de la Russie suite à l’attaque

Les Etats-Unis ont annoncé qu’ils imposeraient de nouvelles sanctions à la Russie après avoir déterminé que Moscou avait utilisé un agent neurotoxique contre un ancien agent double russe vivant au Royaume-Uni.

Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été gravement malades après avoir été empoisonnés à Novichok à Salisbury, au Royaume-Uni, en mars dernier, bien qu’ils se soient désormais rétablis.

Une enquête menée au Royaume-Uni a accusé la Russie d’être à l’origine de l’attaque, mais le Kremlin a fermement nié toute implication.

La Russie a critiqué ces nouvelles sanctions, les estimant « draconiennes ».

Dans un communiqué publié ce mercredi 8 août, le département d’Etat américain a confirmé qu’il mettait en œuvre des mesures contre la Russie concernant l’incident.

La porte-parole américaine Heather Nauert a déclaré qu’il avait été déterminé que la Russie « avait utilisé des armes chimiques ou biologiques en violation du droit international ou avait utilisé des armes chimiques ou biologiques mortelles contre ses propres ressortissants ».

Le gouvernement britannique a bien accueilli cette décision.

« La réponse internationale à l’utilisation d’une arme chimique dans les rues de Salisbury envoie un message sans équivoque à la Russie : son comportement provocateur et imprudent ne sera pas contesté », a déclaré un communiqué du ministère britannique des Affaires étrangères.