Le Caucase

Le chef du renseignement britannique menace la Russie

Selon des sources de Whitehall, la Grande-Bretagne a la “capacité offensive” de cibler l’agence de renseignement russe GRU et ses agents.

Les espions britanniques sont prêts à contrer une “menace active et réelle” posée par un “Kremlin effronté”, a averti le chef du GCHQ.

Jeremy Fleming a déclaré que l’agence de cyber-renseignement du gouvernement britannique pourrait “déployer toute la gamme d’outils de notre appareil de sécurité nationale” pour cibler l’agence de renseignement russe GRU et ses agents.

Lors d’un discours prononcé durant la conférence sur la cybersécurité de Billington à Washington, M. Fleming a déclaré que la Grande-Bretagne était “prête à rejeter la détermination effrontée du Kremlin de miner l’ordre international fondé sur des règles”.

L’avertissement intervient après que le Royaume-Uni et la Russie se soient affrontés lors d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies à propos de l’attaque de l’agent neurotoxique de Salisbury, qui aurait été menée par deux agents du GRU.