Le Caucase

Des imams tadjiks réparent une statue de Lénine

En Asie centrale, un groupe de religieux musulmans du sud du Tadjikistan ont dépensé les dons hebdomadaires de leurs congrégations pour réparer une statue de Lénine, le chef de la révolution bolchevique qui a pourtant imposé 70 ans d’athéisme dans le pays.

Les chefs de prière des mosquées de Shahritus ont dépensé de l’argent issu de la quête pour remettre la statue du dirigeant communiste russe sur son socle, d’où il avait été enlevé il y a deux ans, situé dans le centre de cette ville du Tadjikistan, rapporte Radio Ozerty .

La statue a également été repeinte couleur or et une main manquante a été remplacée.

Mehriniso Rajabova, du Conseil de Shahritus, a déclaré que les imams avaient eux-mêmes eu l’idée de remettre la statue à sa place. “Ils ont réparé la statue et ont fait nettoyer le parc autour du monument, en plus de faire réparer les fontaines”, a-t-elle ainsi déclaré à Ozodi.

Un imam local, qui a également été interviewé par Ozodi, n’a pas souhaité révéler le montant exact dépense, mais a déclaré que chaque mosquée recevait environ l’équivalent de 85 euros par semaine.

Le Shahritus Lénine a été érigé sous la domination soviétique en 1980, la statue était la plus grande de tout le sud du Tadjikistan. Après l’indépendance, 11 ans plus tard, le pays a vu la plupart des statues majeures du fondateur de l’Union soviétique démantelées, mais ce monument a été considéré comme ayant une valeur historique et a donc survécu à cet épisode.