Le Caucase

Débat au Kirghizistan autour du nom de la capitale

Les citoyens kirghizes ont réagi avec surprise à l’idée de renommer leur capitale d’après le nom d’un héros national issue de la mythologie.

Le politicien Emilbek Kaptagayev souhaite que la ville de Bichkek soit renommée sous le nom de Manas, un guerrier dont les aventures constituent un énorme poème épique datant du XVIIIe siècle au moins.

L’ancien chef d’état-major présidentiel a écrit sur Facebook que cela empêcherait “toutes les tentations qui pourraient émerger au fil du temps” de renommer la capitale d’après des hommes politiques susceptibles de créer des divisions.

Cette décision a été motivée par la décision du Kazakhstan voisin de changer le nom de sa capitale, Astana, en Noursoultan, en l’honneur de Noursoultan Nazarbayev, l’ancien président du pays qui a démissionné mi-mats après près de 30 ans à la tête de l’ancienne république soviétique.

Les réactions vont de l’exaspération à l’ironie, bien que la proposition reçoive un soutien non-négligeable.

« Enfermé dans la pauvreté »

« Manas semble mieux que Bichkek, du moins d’un point de vue esthétique, » écrit l’un sur Facebook, tandis qu’un autre pense que c’est un « excellent nom. » Mais beaucoup de citoyens estiment qu’il est beaucoup plus nécessaire de dépenser de l’argent publique pour résoudre des problèmes sociaux urgents tels que les retraites ou la garde d’enfants « qu’un tel non-sens ».

« Les gens sont enlisés dans la pauvreté, alors que ces idiots veulent changer les noms des capitales », a ainsi écrit un commentateur en colère sous le post Facebook d’Emilbek Kaptagayev.