Le Caucase

Les députés kazakhes soutiennent le durcissement de la peine pour viol au Kazakhstan

Il s’agit d’un projet de loi “portant modification et ajouts à certains actes législatifs de la République du Kazakhstan sur l’amélioration des lois pénales et de procédure pénale”.

“Désormais, tout acte de violence à caractère sexuel sera un crime grave et la réconciliation des parties est impossible”, a déclaré le président du Parlement Nurlan Nygmatulin lors d’une réunion. Il a noté séparément le durcissement de la peine pour violence contre les mineurs.

“Le projet de code pénal, à la suggestion des députés, a déjà introduit des normes qui durcissent leurs peines jusqu’à la perpétuité des violeurs mineurs”, – a déclaré Nurla Nygmatulin.

Au début du mois de septembre, le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokayev, dans son message au peuple, a chargé le gouvernement de durcir la peine pour violence, pédophilie et autres délits graves après le viol d’un femme dans le train par les employés du train et l’agression d’un garçon de sept ans dans le village d’Abay, dans la région du Turkestan.