Le Caucase

Vladimir Poutine rejette les allégations concernant un changement d’attitude de la Russie à l’égard de l’Arménie sous Pashinyan

“Nos relations sont fondées sur des affinités culturelles et religieuses, ainsi que sur une forte affinité historique, et elles sont encore plus importantes que les relations entre individus”, a souligné le président russe

Le fait que Nikol Pashinyan soit devenu le Premier ministre arménien après une vague de protestations en 2018 n’a pas affecté les relations de Moscou avec Erevan, a déclaré le président russe Vladimir Poutine dans une interview aux médias russes, diffusée sur Russia-1 et Russia-24.

“Je n’ai rien remarqué de particulier dans nos relations avec l’Arménie récemment, en particulier pendant le mandat du Premier ministre Pashinyan”, a souligné M. Poutine. Selon le président russe, il a des relations “plutôt confiantes et constructives” avec Pashinyan. “C’est pourquoi je ne comprends pas ces allusions [aux changements d’attitude de Moscou envers Erevan]”, a-t-il ajouté.

“Il existe des relations séculaires entre la Russie et le peuple arménien, qui remontent à un passé lointain. Nos relations sont basées sur des affinités culturelles et religieuses, ainsi que sur une forte affinité historique, et c’est encore plus important que les relations entre individus”, a souligné le président russe.

Le Parlement arménien a élu Pashinyan comme Premier ministre du pays en mai 2018, après que le premier ministre Serzh Sargsyan se soit retiré sous la pression de l’opposition.