Le Caucase

Vaccination : la Russie se prépare à tester une combinaison AstraZeneca et Spoutnik V en Ukraine

La Russie est prête à mener des essais cliniques en Ukraine sur un vaccin COVID-19 combinant son Sputnik V avec un vaccin développé par AstraZeneca en collaboration avec l’université d’Oxford, a déclaré samedi le responsable du Fonds d’investissement direct russe (FIDR).

Le RDIF autonome de Russie, qui commercialise le vaccin Sputnik V à l’étranger, a annoncé en décembre des essais pour tester un mélange du vaccin d’AstraZeneca et du Sputnik V afin de déterminer si cela peut renforcer l’efficacité du vaccin du fabricant britannique.

Une combinaison du vaccin russe Spoutnik V et d’une préparation de la société britanno-suédoise AstraZeneca protégera contre l’infection par le coronavirus pendant deux ans, a déclaré lundi le directeur du Centre national de recherche en épidémiologie et microbiologie de Gamaleya du ministère russe de la santé, Alexander Gintsburg, dans une interview à la chaîne de télévision Russia-24.

“Les cellules mémoires se formeront beaucoup mieux grâce à l’utilisation d’un tel vaccin hybride à deux composants. Et le vaccin, de toute évidence, protégera donc un individu inoculé non pas pendant 3-4 mois, mais pendant au moins deux ans”, a-t-il déclaré.

Selon lui, la combinaison des vaccins donnera également la possibilité d’élever le niveau d’immunité qui apparaîtra suite à l’utilisation de la préparation.

Le Fonds russe d’investissement direct (FIRD), le Centre national de recherche Gamaleya, R-Pharm et AstraZeneca ont signé un mémorandum de coopération dans le domaine du développement d’un vaccin contre le coronavirus.