Le Caucase

L’UE et le Kazakhstan célèbrent les progrès de leurs relations bilatérales

L’Union européenne et le Kazakhstan ont souligné lundi les progrès réalisés dans leurs relations bilatérales depuis l’entrée en vigueur de l’accord de partenariat et de coopération renforcé (EPCA) le 1er mars 2020.

“Dans le cadre de cet accord, la coopération bilatérale entre le Kazakhstan et l’Union européenne n’a cessé de progresser”, a déclaré le ministre portugais des Affaires étrangères, Augusto Santos Silva, dont le pays assure la présidence tournante de l’UE.

M. Santos Silva s’est exprimé lors d’une conférence de presse organisée à l’issue de la 18e réunion du Conseil de coopération UE-Kazakhstan, lundi à Bruxelles.

L’EPCA permet une coopération dans des domaines tels que le commerce et les douanes, l’environnement et la lutte contre le changement climatique, l’énergie, l’État de droit et le système judiciaire.

À propos des relations commerciales bilatérales, M. Santos Silva a déclaré que, “même au cours d’une année aussi difficile que l’année dernière, l’UE a consolidé sa position de partenaire commercial et de premier investisseur étranger du Kazakhstan”, tandis que ce dernier “reste le principal partenaire commercial de l’UE en Asie centrale.”

M. Santos Silva, qui a déclaré que les discussions de lundi ont été très constructives et fructueuses, a également indiqué que la réunion “a permis de renforcer le dialogue politique” et a donné l’occasion d’aborder les questions de “bonne gouvernance, de promotion et de protection des droits de l’homme et d’engagement avec la société civile”.

Parmi les mesures prises par le Kazakhstan au cours de l’année écoulée dans le domaine des droits de l’homme figure son adhésion, en septembre, à un pacte international sur l’abolition de la peine de mort, suspendue dans ce pays d’Asie centrale depuis l’introduction d’un moratoire en 2003. La ratification du pacte a eu lieu en janvier.

“L’Union européenne soutient fermement le Kazakhstan dans ses processus de réforme et de modernisation et espère que ces réformes seront effectivement mises en œuvre”, a déclaré le ministre portugais, ajoutant que la réunion a confirmé l’engagement mutuel des parties à renforcer davantage les relations bilatérales.

Il a ajouté que l’UE se réjouit également de la première visite officielle du président kazakh Kassym-Jomart Tokayev à Bruxelles “lorsque les conditions le permettront.”

Le ministre kazakh des affaires étrangères, Mukhtar Tileuberdi, a déclaré pour sa part que les deux parties ont discuté des “moyens pratiques de renforcer notre dialogue dans les domaines politique, économique et commercial, ainsi que des nouvelles possibilités d’interaction en matière d’investissement dans le cadre de l’accord de partenariat et de coopération renforcé.”

Il a rappelé que l’UE représente “près de la moitié du commerce extérieur et des investissements (du Kazakhstan)” et que la nation d’Asie centrale espère que l’EPCA, “qui ouvre des possibilités dans 29 domaines de coopération potentiels, augmentera considérablement le commerce bilatéral.”

M. Tileuberdi a également indiqué que le gouvernement kazakh “est prêt à créer les conditions d’investissement les plus favorables pour les entreprises de l’UE” et a exprimé son souhait d’entamer des négociations avec l’UE sur les visas.