Warning: mysqli_real_connect(): Headers and client library minor version mismatch. Headers:100414 Library:100512 in /home/u917225500/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 1653
Tensions en mer Noire après des "simulations d’attaque" d’avions russes sur un navire néerlandais - Le-Caucase.com
Le Caucase

Tensions en mer Noire après des “simulations d’attaque” d’avions russes sur un navire néerlandais

La ministre néerlandaise de la Défense, Ank Bijleveld-Schouten, a déclaré que ces actions étaient “irresponsables” et que son pays allait s’adresser à la Russie à ce sujet. La Russie a nié que les avions à réaction aient volé trop près d’un navire néérlandais.

Mardi, les Pays-Bas ont qualifié d'”agressives” et d'”irresponsables” les “attaques simulées” menées par des avions de chasse russes contre un navire de guerre néerlandais en mer Noire.

Le ministère néerlandais de la Défense a déclaré que les avions russes avaient “harcelé à plusieurs reprises” le HMNLS Evertsen jeudi dernier, dans des actions qu’il a jugées “dangereuses”.

La frégate Evertsen naviguait avec le destroyer britannique HMS Defender, sur lequel la Russie a affirmé avoir tiré des coups de semonce un jour avant l’incident présumé avec le navire néerlandais.

Que s’est-il passé ?

Le ministère néerlandais de la défense a déclaré que les avions à réaction russes “ont volé dangereusement bas et à proximité, effectuant des attaques feintes” sur le navire de guerre Evertsen alors qu’il naviguait dans des eaux revendiquées par la Russie.

L’incident se serait produit le 24 mars entre 15 h 30 et 20 h 30, heure locale.

Un jour avant, la Russie aurait tiré des coups de semonce sur le HMS Defender et largué quatre bombes sur sa route proposée. Le ministère britannique de la Défense a toutefois démenti ces informations.

Comment les deux pays ont-ils réagi ?

Le ministre néerlandais de la Défense, Ank Bijleveld-Schouten, a déclaré que les actions de l’armée russe étaient “irresponsables” et que son pays “s’adressera à la Russie à ce sujet.”

“Les combattants étaient armés de bombes et de soi-disant missiles air-sol”, a déclaré son ministère de la Défense dans un communiqué. “Après des heures d’intimidation, des perturbations des équipements électroniques de l’Evertsen ont également eu lieu.”

Bijleveld-Schoutens a déclaré que “l’Evertsen a tout à fait le droit de naviguer à cet endroit”, et a ajouté qu’il n’y avait ″aucune justification pour ce genre d’acte agressif, qui augmente inutilement les risques d’accident.″