Le Caucase

La Russie fait face à une nouvelle vague de coronavirus, avertissent des haut-responsables de santé

La Russie pourrait connaître une nouvelle flambée du coronavirus dès ce mois-ci, selon des hauts responsables de la santé.

Bien que le nombre d’infections par le virus Covid-19 se soit stabilisé autour de 18 000 par jour au cours des dernières semaines, le pays est toujours aux prises avec une troisième vague record, due à la variante Delta, qui a débuté début juin. Bien que le pays ait enregistré plusieurs records de mortalité dus au Covid-19, le plus récent datant du 26 août, les autorités ont continué à lever les restrictions.

“Nous nous attendons à une augmentation [des cas de coronavirus], c’est naturel”, a déclaré Anna Popova, directrice de l’organisme russe de surveillance de la protection des consommateurs Rospotrebnadzor, qui a dirigé les efforts de réponse au Covid-19 avec le ministère de la Santé et le bureau du Premier ministre.

“Nous espérons que le respect total de toutes les règles sanitaires et anti-épidémiques permettra de maintenir cette augmentation à un faible niveau”, a-t-elle déclaré jeudi à Interfax.

Elle a établi un lien entre ce pic potentiel et le retour des Russes au travail et à l’école après les vacances d’été.

Chaque année, lorsque les gens rentrent de vacances et que les enfants retournent à l’école, les rassemblements nouvellement formés … entraînent une augmentation des infections virales respiratoires aiguës au cours de la deuxième période de 10 jours de septembre pour diverses raisons épidémiologiques et virologiques”, a-t-elle déclaré.

Les commentaires de Mme Popova font écho à ceux formulés précédemment par ADenis Protsenko, chef du principal hôpital de Moscou spécialisé dans les coronavirus.

“Pour moi, la situation sera tendue de la fin du mois de septembre au début du mois d’octobre. Trois facteurs vont entrer en collision en même temps : la grippe, le Covid et les gens qui rentrent de vacances”, a déclaré M. Protsenko lors d’une conférence de presse mardi, selon le site d’information Ura.ru.

Il a exhorté les Russes à se faire vacciner pour éviter les infections graves et les hospitalisations.

Les efforts déployés par la Russie pour endiguer la pandémie ont été contrecarrés par la lenteur du processus de vaccination et le scepticisme généralisé à l’égard des trois vaccins enregistrés dans le pays. En juin, plusieurs régions ont imposé la vaccination obligatoire d’un certain pourcentage de travailleurs du secteur tertiaire.