Warning: mysqli_real_connect(): Headers and client library minor version mismatch. Headers:100414 Library:100512 in /home/u917225500/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 1653
La diaspora russe cherche à informer et à influencer avant le vote de la Douma - Le-Caucase.com
Le Caucase

La diaspora russe cherche à informer et à influencer avant le vote de la Douma

L’initiative “Votez à l’étranger” est un mouvement populaire décentralisé, organisé en ligne dans plus de 40 pays afin de sensibiliser la diaspora russe.

Polina Sidelnikova a voté à chaque élection russe depuis qu’elle a 18 ans. Cette année ne sera pas différente, même si elle vit désormais aux États-Unis.

Cette avocate des droits de l’homme de quarante ans fait partie des milliers de Russes vivant hors de leur pays qui se rendront dans les consulats et les ambassades entre le 17 et le 19 septembre pour élire la nouvelle Douma, la chambre législative inférieure de la Russie.

Elle fait également partie de l’initiative “Votez à l’étranger“, un mouvement décentralisé et populaire organisé en ligne dans plus de 40 pays en réaction à l’emprisonnement d’Alexey Navalny, critique du Kremlin, qui informera les citoyens russes à l’étranger des procédures de vote et organisera l’observation du scrutin.

“Ce vote est très important, car il peut montrer le mécontentement des gens à l’égard des autorités, et le fait que malgré toutes leurs ressources, les autorités ne peuvent pas gagner”, a déclaré Mme Sidelnikova, qui a participé à une manifestation le 23 janvier dans sa ville natale de Vladivostok, dans l’Extrême-Orient russe, avant de s’installer à Washington en avril de cette année.

Les membres de Vote Abroad viennent d’horizons divers. Certains sont partis à l’étranger pour leur travail il y a des années, d’autres travaillent pour des ONG qui se consacrent à la promotion de la démocratie et des droits de l’homme en Russie. D’autres sont des étudiants et des Russes travaillant à l’étranger dans le cadre de contrats temporaires.

Beaucoup ont de la sympathie pour Alexey Navalny – qui purge une peine de trois ans et demi dans une colonie pénitentiaire pour avoir violé sa liberté conditionnelle alors qu’il se trouvait en Allemagne pour se remettre d’un empoisonnement qu’il impute au Kremlin – et considèrent leur initiative comme une continuation des manifestations organisées en son nom.

Après l’empoisonnement d’Alexey Navalny en août 2020 et sa détention à son retour en Russie en janvier de cette année, des manifestations ont éclaté dans tout le pays et à l’étranger.

Le 23 janvier, des foules de Russes, dont beaucoup ne s’étaient jamais rencontrés auparavant, se sont rassemblées dans des villes du monde entier pour protester contre le traitement réservé à M. Navalny par le gouvernement. Les médias locaux et les militants ont estimé qu’il y avait beaucoup de monde dans certaines villes, notamment au moins 1 000 personnes à New York et à Berlin, et des centaines à Tel Aviv.

Parmi les personnes présentes, beaucoup ont échangé des numéros de téléphone, créé des groupes Facebook et formé des communautés russophones en ligne, certaines citoyennes et d’autres non.