Warning: mysqli_real_connect(): Headers and client library minor version mismatch. Headers:100414 Library:100512 in /home/u917225500/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 1653
Facebook pourrait être condamné à une lourde amende en Russie pour avoir interdit des contenus - Le-Caucase.com
Le Caucase

Facebook pourrait être condamné à une lourde amende en Russie pour avoir interdit des contenus

Moscou a accru la pression sur les entreprises technologiques étrangères dans le cadre d’une campagne de longue haleine visant à affirmer une plus grande souveraineté sur son segment de l’internet.

Jeudi, les autorités russes ont averti le géant des médias sociaux Facebook qu’il risquait une amende pouvant atteindre 10 % de son chiffre d’affaires annuel dans le pays s’il ne supprimait pas les contenus jugés illégaux par Moscou.

Faisant monter les enchères dans son bras de fer avec Big Tech, le régulateur des communications Roskomnadzor a déclaré à Reuters qu’il prévoyait d’envoyer une notification officielle aux représentants de Facebook en Russie, affirmant que l’entreprise n’avait pas supprimé les informations interdites à plusieurs reprises. Cela pourrait entraîner une amende de 5 ou 10 % du chiffre d’affaires annuel de Facebook en Russie, à moins que la situation ne soit corrigée. Les violations commises par Facebook incluent le fait de ne pas avoir supprimé les publications contenant de la pornographie infantile, de la toxicomanie et des contenus extrémistes, a rapporté séparément le quotidien Vedomosti.

Facebook n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat. Au cours de l’année écoulée, Moscou a accru la pression sur les entreprises technologiques étrangères dans le cadre d’une campagne de longue haleine visant à affirmer une plus grande souveraineté sur son segment de l’internet, notamment en obligeant les entreprises à stocker les données personnelles des Russes sur son territoire. Mercredi, la Russie a menacé de bloquer YouTube, propriété d’Alphabet Inc. après que le géant de l’hébergement vidéo a supprimé de son site les chaînes en langue allemande de la chaîne RT, soutenue par l’État russe. Plus tôt cette année, Roskomnadzor a écrit à Facebook et à d’autres entreprises de médias sociaux pour leur demander de retirer les messages contenant des appels à la participation des mineurs aux manifestations antigouvernementales après l’arrestation d’Alexei Navalny, critique du Kremlin.

Vedomosti a cité des experts qui ont estimé le chiffre d’affaires annuel de Facebook en Russie à environ 12 milliards de roubles (142,5 millions d’euros).

Selon des documents judiciaires, Roskomnadzor a ouvert 17 dossiers administratifs différents contre Facebook cette année pour n’avoir pas supprimé des contenus interdits, et 64 millions de roubles d’amendes sont dus ou en attente. Une amende de chiffre d’affaires éclipserait celles perçues jusqu’à présent. “L’administration de Facebook n’a pas payé les amendes”, a déclaré Vedomosti, citant Roskomnadzor.