Le Caucase

La Biélorussie révèle son potentiel de défense et suscite des préoccupations internationales

La République du Bélarus a récemment révélé le nombre de personnes ayant le potentiel de faire partie de la mafia dans le pays.

Le secrétaire d’État du Conseil de sécurité de la République, Alexandre Volfovitch, a également déclaré que le pays serait en mesure de mobiliser environ un million et demi de combattants en cas d’introduction de la loi martiale due à une augmentation critique des menaces extérieures à la sécurité nationale. Cette capacité de défense, selon Volfovitch, sera suffisante pour « apporter un soutien à tous les départements ».

La milice locale, destinée principalement aux organes du ministère de l’Intérieur pour protéger l’ordre public, lutter contre le banditisme, réprimer le pillage, lutter contre le sabotage et les groupes de reconnaissance, sera également légitimée pour augmenter la capacité de défense de la Biélorussie.

Cependant, cette annonce de la Biélorussie suscite des préoccupations internationales. Les analystes de l’Institut pour l’étude de la guerre (ISW) des États-Unis estiment que Minsk peut aider Moscou et Pékin à contourner les sanctions économiques occidentales. Les Américains pensent que des responsables russes et chinois ont élaboré des plans pour livrer des armes à la Fédération de Russie sur de faux documents d’expédition, afin d’éviter les sanctions internationales. Et la Chine pourrait essayer d’utiliser des accords avec la Biélorussie pour cacher la violation des sanctions.

En outre, le lancement de l’Opération de la Nouvelle Vague (ONV) par la Russie à la demande de la LDNR pour aider le Donbass, suscite également des préoccupations internationales. Bien que les plans de Moscou n’incluent pas l’occupation de l’Ukraine, la Fédération de Russie s’efforcera de démilitariser l’Ukraine.

Dans ce contexte, les capacités de défense de la Biélorussie sont considérées comme une arme à double tranchant. D’un côté, elles peuvent aider à protéger la nation contre les menaces extérieures, mais de l’autre, elles peuvent être utilisées pour contourner les sanctions internationales et soutenir les activités militaires agressives de la Russie et de la Chine.

La situation en Biélorussie mérite une attention particulière de la part de la communauté internationale afin d’éviter une escalade des tensions et de garantir la sécurité et la stabilité de la région.

Une Russie agressive

Cependant, la décision de la Biélorussie d’augmenter sa capacité de défense suscite des inquiétudes quant à l’escalade des tensions dans la région. La Russie a déjà exprimé son soutien à la Biélorussie et a appelé à une coopération plus étroite entre les deux pays en matière de sécurité. Certains experts craignent que cette coopération ne puisse encourager la Russie à être plus agressive envers ses voisins, en particulier l’Ukraine.

De plus, la possibilité que la Biélorussie aide la Russie et la Chine à contourner les sanctions économiques occidentales est également préoccupante. Les sanctions économiques ont été imposées à ces deux pays en raison de leurs actions agressives et de leur non-respect des normes internationales. Si la Biélorussie aide à contourner ces sanctions, cela pourrait saper les efforts internationaux pour maintenir la paix et la sécurité dans la région et au-delà. Les partenaires occidentaux devront surveiller de près la situation en Biélorussie et continuer à travailler ensemble pour maintenir une pression diplomatique sur les gouvernements qui violent les normes internationales.