Le Caucase

En Russie, 80% des femmes condamnées pour meurtre ont agi en état de légitime défense

Selon une étude publiée par le journal Novaya Gazeta et le site Mediazona, en Russie, quatre femmes sur cinq condamnées pour meurtre avec préméditation se défendaient de la violence domestique qu’elles subissaient.

Les critiques affirment que la décriminalisation par la Russie, en 2017, de certaines formes de violence domestique a érodé les protections accordées aux femmes, tandis que les partisans la défendent pour avoir permis aux parents de punir leurs enfants. Un projet de loi recriminalisant la violence domestique récemment présenté, a suscité des protestations et des critiques de la part d’activistes affirmant que ce dernier cherchait à «détruire» les valeurs familiales traditionnelles.

Une analyse de 2 500 condamnations pour meurtre avec préméditation prononcées entre 2016 et 2018 a révélé que 79% des femmes condamnées avaient agi en état de légitime défense, ont rapporté Novaya Gazeta et Mediazona.

Dans le même temps, plus de la moitié (52%) des 1 700 femmes condamnées pour voies de fait ayant entraîné la mort ont agi en état de légitime défense, a indiqué l’étude publiée à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Les deux accusations sont passibles d’une peine de prison allant jusqu’à 15 ans.

Les enquêteurs ont un “motif puissant” de qualifier les actes de légitime défense en meurtres pour atteindre leur quota, a déclaré un enquêteur de Saint-Pétersbourg, dont le nom n’a pas été révélé, à Mediazona.

“L’essentiel pour les forces de l’ordre est qu’il n’y ait pas d’acquittements”, aurait déclaré ce vétéran.

Un étudiant kazakh de 19 ans arrêté à Hong Kong

Un étudiant kazakh de 19 ans a été arrêté à Hong Kong, écrit le journal local Thestandnews.

Nukpi Abilkaiyr, 19 ans, étudie à l’Université des sciences et technologies de Hong Kong. Le 17 novembre, la police a pris d’assaut le campus, puis un étudiant kazakh a été arrêté. Il est soupçonné d’avoir stocké un cocktail Molotov.

Par ailleurs, il a été blessé à la main droite. Le journaliste de Bloomberg, Aaron Mc Nicholas, a écrit sur sa page Twitter qu’Abylkaiyr était étudiant à la Baptist University de Hong Kong. Une audience est prévue pour le 15 janvier.

L’ambassade du Kazakhstan aide actuellement l’étudiant. Selon le ministère des Affaires étrangères du Kazakhstan, un étudiant de première année de l’université baptiste de Hong Kong a été arrêté le 18 novembre.

Le consul du Kazakhstan lui a rendu visite : “Son état de santé est stable. Il n’a pas à se plaindre. Le consulat général du Kazakhstan a pris un contrôle spécial sur l’affaire. Des diplomates surveilleront le respect des droits de notre citoyen”.

Le ministère des Affaires étrangères a ajouté que des audiences préliminaires sur son cas avaient eu lieu ce jeudi 21 novembre. Les diplomates recherchent dorénavant un avocat pénaliste. Récemment, plus de quatre mille personnes ont été arrêtées à Hong Kong et, en raison d’arrestations massives, le nombre d’avocats est insuffisant.

Le ministère des Affaires étrangères a de nouveau déclaré qu’il recommandait vivement à tous les étudiants qui étudient à Hong Kong de retourner au Kazakhstan.

Le Kazakhstan et l’Ethiopie discutent des perspectives de coopération bilatérale

La cérémonie de présentation des lettres de créance de l’ambassadeur de la République du Kazakhstan en Ethiopie, Barlybay Sadykov, à la présidente de l’Ethiopie, Sahle-Work Zewde, a eu lieu, comme le rapporte le service de presse du ministère kazakh des Affaires étrangères.

Au cours de la conversation, l’état et les perspectives de la coopération bilatérale ont été discutés.

Les parties ont noté le caractère amical et constructif des relations entre les deux pays. Les parties ont également mentionné un intérêt mutuel dans le développement de la coopération commerciale, économique et en matière d’investissement.

L’Ambassadeur B. Sadykov a informé le Président de la teneur du discours du Président Kassym-Jomart Tokayev à la population du Kazakhstan, des domaines prioritaires de la politique intérieure et extérieure du pays et de ses propositions visant à élargir la coopération politique et économique bilatérale.

La Présidente de l’Éthiopie a félicité le Kazakhstan pour les transformations politiques et économiques menées avec succès sous le leadership de Nursultan Nazarbayev. Elle a exprimé sa confiance en la mise en œuvre réussie des buts et objectifs énoncés par la nouvelle présidente, K. Tokayev, qu’elle connaît personnellement du travail conjoint aux Nations Unies. S. Zevde a également exprimé le souhait de la partie éthiopienne de développer des relations bilatérales avec le Kazakhstan dans tous les domaines d’interaction et a assuré de son soutien continu pour cette activité.

Un projet de loi sur la coopération militaire entre le Kazakhstan et la Turquie a été examiné

Ce mardi 19 novembre, le projet de loi “Sur la ratification de l’accord de coopération militaire entre le Kazakhstan et la Turquie” a été examiné par les deux pays. L’accord a été discuté lors d’une réunion élargie du Comité sénatorial permanent des affaires internationales, de la défense et de la sécurité.

L’accord militaire entre les deux pays a été signé à Ankara en septembre 2018. Le but de l’accord est basé sur le développement de la coopération militaire sur des principes d’égalité et d’avantage mutuel entre les parties.

La mise en œuvre du document sera effectuée conformément au plan de coopération annuel élaboré conjointement avec deux parties. Jusqu’à présent, la coopération militaire entre les deux pays reposait sur une coopération militaire dans le domaine de l’éducation militaire à compter du 8 août 1993 et ​​sur une coopération dans les domaines de la science, de la technologie et de l’éducation militaires le 23 février 1994.

En outre, l’accord prévoit une formation commune, notamment une formation militaire et le transit de marchandises militaires dans l’espace aérien, des soins médicaux et une compétence juridique.

Le président français en visite officielle au Kazakhstan

Le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokayev, a tenu une réunion officielle avec des hommes politiques français.

Au cours de la réunion, les parties ont discuté de questions d’actualité à l’ordre du jour international et des perspectives de coopération bilatérale entre le Kazakhstan et la France, y compris le déroulement de la prochaine visite officielle du président français Emmanuel Macron au Kazakhstan.

Selon des sources officielles, le président français effectuera une visite officielle au Kazakhstan. Actuellement, le Kazakhstan importe de la France des équipements électriques, électroniques et mécaniques, des biens de consommation, des produits pharmaceutiques et cosmétiques, des voitures, des produits alimentaires et des matériaux de construction.

Entre 1993 et ​​le 21 mars 2012, le volume total des investissements directs de la France au Kazakhstan s’est élevé à 9,25 milliards de dollars.

Gérard Depardieu nommé ambassadeur du tourisme en Ouzbékistan

L’acteur français Gerard Depardieu a été nommé ambassadeur du tourisme de l’Ouzbékistan en France.

La nouvelle a été annoncée par le vice-Premier ministre ouzbek Aziz Abdukhakimov le lundi 11 novembre en conférence de presse lors du salon Tashkent International Tourism ayant pour thématique le “Tourisme sur la Route de la Soie”.

Il a été rapporté que Gérard Depardieu devrait être intronisé lors d’une cérémonie spécialement organisée pour l’occasion.

Selon les médias locaux, ce serait l’acteur lui-même qui se serait manifester pour occuper le poste afin de promouvoir l’Ouzbékistan en France et autour du monde.

Gerard Depardieu est arrivé à Tashkent au début du mois pour tourner un documentaire sur la Route de la Soie. Le tournage aura lieu du 6 au 26 novembre dans six villes – Tashkent, Samarkand, Bukhara, Khiva, Termez et Nukus. Il se trouve d’ailleurs actuellement à Samarkand.

Gérard Depardieu est considéré comme l’une des célébrités occidentales qui entretiennent des relations étroites avec les dictateurs de la région post-soviétique.

Un hôtel japonais va ouvrir ses portes en Ouzbékistan

Selon l’administration de la capitale, le hokim (chef de l’administration) de Tachkent, Jahongir Artykhodzhaev, a signé un contrat pour la mise en œuvre d’un nouveau projet d’investissement avec le directeur régional en chef de la société japonaise HIS Hotel Holdings, Maruf Umarov.

« Selon le contrat, un hôtel moderne de cinq étages avec 140 chambres extérieures décorées dans le style architectural national ouzbek sera construit dans le parc nommé d’après Abdulla Kadiri, et l’intérieur sera créé dans le style du pays de la soleil levant », rapporte le service de presse du hokimiyat de Tashkent.

Ce sera le premier hôtel japonais à ouvrir ses portes en Ouzbékistan. Le projet devrait coûter 13 millions de dollars.

Incendie dans un train : K. Tokayev présente ses condoléances aux Pakistanais

Le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev a été profondément attristé par la triste nouvelle au sujet des nombreuses victimes et blessés d’un incendie dans un train de voyageurs au Pakistan, a fait savoir akorda.kz. –

« Au nom du peuple du Kazakhstan et en mon nom personnel, je vous exprime, à vous, proches et amis des victimes, nos plus sincères condoléances, la douleur de la perte est irréparable. Dans le même temps, je souhaite un prompt rétablissement à tous ceux qui ont souffert de ce terrible incident et leur espère un retour rapide dans leur famille », indique le message adressé au président pakistanais.

Au moins 74 personnes sont mortes après qu’un train circulant entre les villes pakistanaises de Karachi et Rawalpindi ait pris feu au cours de son voyage.

Le ministre des Chemins de fer, Sheikh Rashid Ahmed, a déclaré que l’incendie avait éclaté à la suite de l’explosion d’une bonbonne de gaz, que des passagers utilisaient pour préparer le petit-déjeuner à bord.

L’immense incendie s’est propagé à au moins trois voitures.

Selon des responsables cités dans les médias locaux, de nombreuses victimes sont décédées alors qu’elles tentaient de sauter du train en marche et en feu.

Quarante autres personnes ont été blessées. Les responsables disent que le nombre de victimes pourrait encore augmenter.

Le Kazakhstan et le Royaume-Uni ont signé un certain nombre d’accords

Une réunion de la Commission intergouvernementale kazakh-britannique a eu lieu à Londres et les parties ont signé un certain nombre de documents.

L’un d’entre eux est la construction d’une entreprise numérique dédiée au développement du centre de données d’Aktaou, qui vise à fournir un approvisionnement durable en gaz du Kazakhstan occidental.

La réunion a porté sur la coopération commerciale, économique, scientifique, technique et culturelle. La création d’un nouveau modèle de réglementation de l’industrie de l’aviation civile au Kazakhstan, le développement de partenariats publics et privés en santé publique, le développement de la gouvernance d’entreprise sur le centre financier d’Astana ont été abordés.

En conséquence, “Artex Construction” et “Independent Power Corporation” ont convenu de créer une entreprise commune numérique afin de développer un nouveau centre de données à Aktaou. Le projet fournira au Kazakhstan occidental du gaz et des énergies renouvelables.

En outre, les parties ont convenu de créer une entreprise énergétique d’une capacité de 250 MW d’énergie respectueuse de l’environnement. C’était la sixième session de la commission intergouvernementale tenue entre le Royaume-Uni et le Kazakhstan.

Chaque réunion porte sur le pétrole et le gaz, les mines, la santé, l’éducation et les services financiers.

Ouverture d’une succursale de ULaw à Tachkent

Le 18 octobre dernier, le ministre ouzbek de la justice, Ruslanbek Davletov, s’est entretenu avec les dirigeants de l’Université de droit de Grande-Bretagne (ULaw) en vue de la mise en œuvre rapide du projet de création d’une antenne universitaire en Ouzbékistan, a déclaré le service de presse du ministère ouzbek de la justice.

Au cours des négociations, les parties ont discuté en détail d’un plan d’actions concrètes pour la création d’une antenne universitaire à Tachkent et ont approuvé la composition du groupe de travail sur sa mise en œuvre. Ils ont identifié les étapes du projet, les programmes de formation et débattu des problèmes d’appui financier.

«Le projet prévoit la formation d’étudiants dans le cadre de programmes de licence en gestion d’entreprise, de licence en droit avec des éléments de droit ouzbek et de droit en droit du commerce international», indique le communiqué du ministère.

Le président du Kirghizistan, Sooronbai Jeenbekov, en visite au Japon

Le président du Kirghizistan, Sooronbai Jeenbekov, est arrivé à Tokyo (Japon) dans le cadre d’une visite de travail, rapporte le service du président du Kirghizistan.

Sooronbai Jeenbekov participera à la cérémonie d’intronisation de l’empereur du Japon Naruhito. En outre, une rencontre bilatérale du président avec le Premier ministre du Japon, Shinzo Abe, est prévue dans le cadre de la visite.

Sooronbai Jeenbekov rencontrera également les chefs des plus grandes entreprises du Japon et leurs compatriotes vivant au pays du soleil levant.

En 2015, Abe était devenu le premier Premier ministre japonais à se rendre au Kirghizistan. Il avait effectué un voyage d’une semaine en Mongolie et dans cinq États d’Asie centrale.

Dans une déclaration commune publiée après leur réunion, l’ancien président kirghize Almazbek Atambayev avait salué la nouvelle initiative du Japon visant à développer les ressources humaines au Kirghizistan pour les industries de pointe en utilisant une formation en ingénierie de style japonais.

Le Japon s’était à l’époque engagé à fournir une assistance au Kirghizistan dans le domaine de l’agriculture.

Les dirigeants avaient convenu de l’importance de renforcer la coopération en matière de lutte antidrogue et de contrôle des frontières dans le cadre des efforts visant à stabiliser l’Afghanistan.

Le partenariat stratégique entre le Kazakhstan et les États-Unis se renforce

La première réunion de haut niveau sur la coopération économique entre le Kazakhstan et les États-Unis a eu lieu le 18 octobre dernier.

Cette réunion a eu lieu entre le coprésident de la commission de la partie kazakhe, le ministre du Commerce et de l’Intégration de la République du Kazakhstan, B.Sultanov, et du Côté américain, le secrétaire américain au Commerce, W.Ross, comme le rapporte Akorda.

La réunion de la commission s’est déroulée dans le respect des engagements pris entre l’ancien président de la République du Kazakhstan, Elbasy N. Nazarbayev, et le président des États-Unis, D. Trump, lors de sa visite officielle à Washington en janvier 2018 puis de celle du président actuel de la République du Kazakhstan, K. Tokayev, à New York, en septembre 2019.

Au cours de la réunion, les parties ont réaffirmé leur détermination à approfondir le partenariat stratégique élargi entre le Kazakhstan et les États-Unis, notant avec satisfaction la croissance des échanges et des investissements mutuels. En outre, le chef du Ministère du commerce de la République du Kazakhstan a souligné le potentiel considérable d’augmentation des exportations kazakhes. Ainsi, à l’heure actuelle, 50 articles, avec à la clé un marché d’environ un milliard de dollars, peuvent être livrés sur le sol américain.

Selon les parties, la forte dynamique des contacts bilatéraux au plus haut niveau contribue à la croissance économique et à la création de nouveaux emplois dans les deux pays.

Les ministres ont discuté de la mise en œuvre d’importants projets conjoints d’investissement et commerciaux et ont identifié des domaines de coopération bilatérale prometteurs, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, de l’industrie, de la haute technologie, du tourisme et de la commercialisation de l’espace.

À l’issue de la réunion, B. Sultanov et U. Ross ont décidé d’examiner la possibilité de tenir la deuxième réunion du groupe de haut niveau sur la coopération économique à Nur-Sultan, la capitale kazakhe, l’année prochaine.

Kassym-Jomart Tokayev reçoit le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov

Le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokayev, a reçu le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a rapporté le service de presse Akorda.

Kassym-Jomart Tokayev et Sergueï Lavrov ont discuté d’un large éventail de questions relatives à la coopération bilatérale et ont échangé leurs vues sur des questions urgentes relevant de l’agenda régional et international.

Le chef de l’Etat a souligné que la visite de Sergueï Lavrov dans la capitale du Kazakhstan était d’une grande importance pour donner une impulsion supplémentaire aux relations bilatérales. Le président a également fait part de ses impressions sur la participation au club de discussion Valdai de Sochi, qui, selon son avis, a remporté un franc succès.

« Il n’y a pas de problème grave entre nos pays, ce qui est assez naturel pour des partenaires tels que le Kazakhstan et la Russie. Nous sommes des partenaires stratégiques qui développent et renforcent les relations alliées », a déclaré Kassym-Jomart Tokayev.

Sergueï Lavrov a informé le chef de l’Etat de la mise en œuvre des accords conclus entre le Kazakhstan et la Russie au plus haut niveau. En outre, le ministre russe des Affaires étrangères a informé le président des principaux résultats des négociations entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays.

« Selon nous, nous avançons intensément et le rythme est bon. Nous partageons l’opinion commune selon laquelle le rythme de développement de nos relations établi au plus haut niveau devrait servir de guide fiable dans tous les domaines de notre coopération », a souligné le diplomate russe.

De nombreux nouveaux ambassadeurs au Kazakhstan

Le service de presse d’Akorda a annoncé que le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokayev, avait signé un décret sur la nomination des ambassadeurs du Kazakhstan dans plusieurs pays.

Serzhan Abdykarimov a été démis de ses fonctions d’ambassadeur en République Tchèque. Il a été nommé ambassadeur en Azerbaïdjan. Daulet Batrashev sera ambassadeur du Kazakhstan au Portugal après avoir été démis de ses fonctions en Roumanie.

Nurbek Rustemov a été nommé ambassadeur de Roumanie. Il a été démis de ses fonctions d’ambassadeur en Hongrie, en Serbie et dans l’ancienne République yougoslave de Macédoine. Zhanibek Abdrashov a été nommé ambassadeur en Hongrie. Gabit Syzdybekov sera ambassadeur en Serbie.

Le poste d’ambassadeur du Kazakhstan en Israël sera occupé par Satybaldy Burshakov. Il a été démis de ses fonctions de chef du département des relations extérieures et des relations internationales de l’administration du président. Dulat Kuanyshev a été libéré de ses fonctions d’ambassadeur du Kazakhstan en Israël et à Chypre.

L’ambassadeur du Kazakhstan en Arabie Saoudite, le représentant permanent du Kazakhstan auprès de l’Organisation des comtés islamiques, Berik Aryn, a également été nommé ambassadeur à Bahreïn.

L’Ambassadeur du Kazakhstan en Thaïlande, Raushan Esbulatov, remplira également les fonctions d’Ambassadeur au Myanmar. Zhan Galiyev a été démis de ses fonctions d’ambassadeur au Portugal, il reste ambassadeur en France et à Monaco.

La place centrale de Taraz rebaptisée en l’honneur de Nursultan Nazarbayev

À Taraz, la place centrale “Dostyk” est renommée en l’honneur du premier président de la République du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev. –

Renommer la place Dostyk de la ville de Taraz en la place Nurtsultan Nazarbayev, la résolution conjointe du gouvernement de la région de Jambyl du 26 septembre 2019 et la décision de la maslikhat régionale dire.

Nursultan ïbishuly Nazarbayev (né le 6 juillet 1940) est actuellement le président du Conseil de sécurité du Kazakhstan. Il a été le premier président du Kazakhstan à exercer ses fonctions du 24 avril 1990 jusqu’à sa démission le 19 mars 2019.

Il a été nommé premier secrétaire du Parti communiste de la République socialiste soviétique kazakhe en 1989 et a été élu comme premier président de la nation après son indépendance de l’Union soviétique. Il détient le titre de “Leader de la nation”.

En 2010, il avait annoncé des réformes pour encourager un système basé sur le multipartisme. En janvier 2017, Nazarbayev a proposé des réformes constitutionnelles qui délégueraient des pouvoirs au Parlement du Kazakhstan.

 

Muhammedkaliy Abylgaziev commence une tournée de travail dans le sud du Kirghizistan

Le Premier ministre de la République kirghize, Muhammedkaly Abylgaziev, s’est rendu dans le sud du pays pour effectuer un voyage de travail, a rapporté le service de presse du gouvernement.

Plusieurs inaugurations en vue

Au cours de son voyage, le chef du gouvernement participera à l’ouverture d’installations sociales et se familiarise avec la construction de plusieurs installations sociales, d’infrastructures et industrielles dans les régions d’Osh et de Batken, dans la ville d’Osh.

Le Kirghizistan, ou République Kirghize, est recouvert à 94% de montagnes.

Il est encore peu ouvert au tourisme et héberge une multitude d’ethnies que l’on peut croiser dans les villes, sur le marché d’Osh ou dans la capitale, à Bichkek.

Le Kazakhstan ouvre ses portes sans visa à 12 nouveaux pays

Le 30 septembre, un décret gouvernemental est entré en vigueur pour élargir la liste des pays dotés d’un régime d’entrée sans visa au Kazakhstan, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Aibek Smadiyarov, lors d’un point presse.

Un visa automatique de 3 mois

À compter du 1er janvier 2017, les citoyens de 45 pays ont le droit d’entrer en République du Kazakhstan sans visa pendant une période maximale de 30 jours.

En outre, 12 autres pays figurent désormais sur la liste : Arabie saoudite, Bahreïn, Vatican, Vietnam, Indonésie, Qatar, Colombie, Koweït, Liechtenstein, Oman, Thaïlande et Philippines.

La résolution prévoit l’octroi du droit d’entrée / de sortie sans visa aux citoyens des pays indiqués si la durée de leur séjour au Kazakhstan ne dépasse pas 30 jours de calendrier à compter du moment où ils franchissent la frontière de la République du Kazakhstan, selon le représentant officiel du ministère des Affaires étrangères.

Plus de 5 000 villages du Kazakhstan ne disposent toujours pas d’accès Internet à haut débit

Il est prévu de les connecter d’ici à la fin de 2022, a déclaré Askar Jumagaliev, ministre du Développement numérique, de l’Innovation et de l’Aérospatiale du Kazakhstan.

Une liste de villages ciblés

«D’ici à la fin de 2022, 5089 colonies rurales seront connectées à Internet. Pour les villages restants, il sera techniquement possible de fournir Internet à l’aide des technologies satellitaires», a-t-il déclaré lors d’une réunion gouvernementale.

Néanmoins, il a noté que l’accès à Internet ne sera fourni qu’aux villages prometteurs économiquement.

“La connexion à Internet des zones de peuplement rurales sera réalisée conformément à la liste des villages prometteurs établie par le ministère de l’Économie nationale”, a expliqué le ministre.

Un nouveau vol charter régulier entre la Chine et l’Ouzbékistan

Il est rapporté par le service de presse du Comité d’Etat pour le développement du tourisme a déclaré.

«Le 27 septembre, Islam Karimov, à l’aéroport international de Tachkent, atterrira sur le premier vol charter direct de la compagnie aérienne chinoise Zhejang Loong Airlines Co. Ltd., opérant sur la route Xi’an-Tashkent-Xi’an. Les vols du vol charter continueront à être effectués régulièrement », lit-on dans le message.

Le vol sera effectué à bord d’un avion A320neo d’Airbus d’une capacité totale de 173 personnes.

Le lancement du vol charter a été réalisé à la suite d’une étude conjointe sur la question de l’augmentation du nombre de touristes chinois en Ouzbékistan.

Réunion des ministres de l’OCS à Tachkent

Des représentants de l’Inde, du Kazakhstan, de la Chine, de la Russie, du Tadjikistan, du Kirghizistan et du Pakistan ont assisté à la réunion des ministres des États membres de l’OCS responsables des activités économiques et du commerce extérieur.

De nombreux textes ratifiés

Les parties ont discuté des perspectives de coopération internationale dans la mise en œuvre de projets de grande envergure et de mécanismes de simplification des procédures commerciales.

Ces derniers ont également approuvé le projet de programme révisé de coopération commerciale et économique multilatérale des États membres de l’OCS ainsi qu’un certain nombre d’autres documents.

Après la réunion, un protocole a été signé.

Le Kirghizistan ne fournira pas un couloir menant à l’enclave de Vorukh au Tadjikistan

Le Kirghizistan ne fournira pas au Tadjikistan un couloir menant à l’enclave de Vorukh, a déclaré le vice-Premier ministre chargé des questions de sécurité, Zhenish Razakov.

Des raisons sécuritaires invoquées

Selon lui, le Tadjikistan tente de créer un couloir pour l’enclave de Vorukh. «Mais nous ne pouvons pas le fournir, car il y a le village kirghize d’Aksai», a expliqué Razakov.

Il a ajouté que si vous ouvriez un couloir à Vorukh, cela pourrait conduire à l’ouverture d’une nouvelle enclave pour le Kirghizistan.

Dans le même temps, le vice-Premier ministre a admis que les conflits frontaliers surgissent souvent précisément à cause de ces problèmes.

La longueur totale de la frontière entre le Kirghizistan et le Tadjikistan est de 976 kilomètres, dont 500 spécifiés. Plus de 400 kilomètres restent controversés, y compris la section Ak-Sai – Vorukh.

Le ministre russe des Affaires étrangères en visite au Kazakhstan

L’information a été rapportée par la représentante officielle du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

“Les 8 et 9 octobre, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov se rend en République du Kazakhstan, il s’agit d’une visite officielle. Le ministre des Affaires étrangères kazakh a effectué une visite à Moscou le 28 janvier de cette année”, a ainsi annoncé la porte-parole du ministère russe.

Selon elle, lors de sa visite, des réunions de Sergueï Lavrov avec les dirigeants du Kazakhstan et le ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan, Beibut Atamkulov, sont prévues.

“Il existe un échange de vues approfondi sur des questions urgentes concernant les relations bilatérales, ainsi que sur la coopération au sein d’associations inter-États communes telles que la CEI, la CSTO, la SCO, l’UEE, ainsi que sur les sites d’organisations internationales de premier plan, principalement l’ONU et l’OSCE.”, a noté la diplomate.

Vladimir Poutine en visite officielle en Mongolie

Le président russe Vladimir Poutine a effectué une visite officielle en Mongolie.

Le 2 septembre, Vladimir Poutine est arrivé à Oulan-Bator. Au cours de la visite, le président russe rencontrera son homologue mongole, Khaltmaagiin Battulga, et signera un certain nombre de documents sur le partenariat stratégique.

En août, le président de Mongolie a effectué une visite officielle aux États-Unis. Il y a rencontré le président Donald Trump et établi un partenariat stratégique avec Washington.

Selon les experts, cette visite de Vladimir Poutine en Mongolie montre que les pays d’Asie constituent l’une des principales orientations de la politique étrangère de la Russie.

La raison en est que la Mongolie occupe une place particulière dans le plan de Moscou visant à créer un espace eurasien unifié.

L’ancien Premier ministre kirghize fait l’objet d’une enquête

Le politicien kirghize Omirbek Babanov est sous enquête.

L’ancien Premier ministre Omurbek Babanov, récemment rentré à Bichkek, a été appelé à l’enquête du Service de la lutte contre la criminalité économique.

Selon les médias locaux, l’enquête a duré environ quatre heures. Babanov a déclaré que pendant celle-ci, il avait répondu à de multiples questions.

Omirbek Babanov avait été contraint de quitter le pays après avoir déclaré qu’il mettrait fin à sa carrière politique après l’élection présidentielle de 2017. Récemment, il est retourné à Bichkek.

Dans une de ses interviews, Babanov a déclaré : “Je suis rentré dans mon pays, pas pour faire de la politique. Mon pays et mes terres m’ont manqué.”

Le président ouzbèke décerne plusieurs médailles de l’Ordre de la gloire du travail

À la veille de la fête de l’indépendance, le président de l’Ouzbékistan, Chavkat Mirziyoyev, a décerné des prix et des médailles à plusieurs citoyens.

Le 29 août dernier, Shavkat Mirziyoyev a décerné aux gouverneurs des régions de Fergana et d’Andijan, Shukhrat Ganiev et Shukhrat Abdurakhmanov, la médaille de l’Ordre de la gloire du travail.

Par ailleurs, il convient de noter que deux responsables ont également été critiqués par le leader ouzbek. Lors d’une réunion tenue le 2 août, le gouverneur de la région de Ferghana, Shukhrat Ganiyev, avait été sévèrement blâmé par le chef d’Etat.

Celui-ci aurait déclaré : “Shukhrat Ganiyev est un traître et il est impossible de travailler avec lui”. Auparavant, le 5 juillet, lors de la séance du gouvernement, le président avait également critiqué le maire de la région d’Andijan.