Le Caucase

Le président turkmène réapparaît publiquement, infirmant les rumeurs qui l’annonçaient mort

Le président du Turkménistan, Gurbanguly Berdymukhamedov, est réapparu après de nombreuses rumeurs selon lesquelles il serait décédé.

Ce lundi 12 août, M. Berdymoukhamedov a ouvert un forum économique auquel ont assisté des dirigeants régionaux dans une ville balnéaire de la mer Caspienne.

Il s’agit de sa première apparution publique vérifiable depuis qu’il a été déclaré qu’il était décédé des suites d’une insuffisance rénale dans les médias en langue russe le mois dernier.

Les médias turkmènes avaient déjà tenté de répondre aux spéculations en diffusant des images du président de 62 ans en vacances.

Cependant, il n’y avait aucune confirmation d’un média indépendant que ces images étaient récentes.

Ce lundi 12 août, les rumeurs ont finalement été dissipées, avec la couverture de la réunion régionale dans la station balnéaire d’Avaza.

Le président Berdymoukhamedov a été félicité par des dirigeants de Russie, d’Azerbaïdjan, du Kazakhstan et d’Iran : “Félicitations pour l’ouverture du premier forum économique de la mer Caspienne”.

Quelle arme la Russie a-t-elle testée dans l’Arctique ?

Cinq ingénieurs nucléaires russes morts dans l’explosion d’un moteur de fusée ont été enterrés à Sarov, une ville située à 373 km à l’est de Moscou, où sont fabriquées des ogives nucléaires.

L’agence nucléaire d’Etat russe Rosatom a déclaré que les experts testaient un moteur à propulsion nucléaire sans donner plus de détails techniques.

L’essai a eu lieu sur une plate-forme offshore dans l’Arctique, dans une zone d’essai navale.

La Russie a précédemment testé un missile de croisière à propulsion nucléaire baptisé “Burevestnik”.

Mais les responsables n’ont pas précisé quel système était impliqué dans le test désastreux de jeudi dernier.

L’explosion a été suivie par un pic de radiation de 40 minutes à Severodvinsk, une ville située à 40 km à l’est du banc d’essai de Nyonoksa, au bord de la mer Blanche.

Les responsables de Severodvinsk ont ​​déclaré que les radiations dans la ville ont atteint 2 microsieverts par heure, avant de retomber à 0,11 microsieverts, soit deux niveaux trop faibles pour causer le mal des rayons.

Trois autres ingénieurs ont été blessés dans l’explosion et sont maintenant à l’hôpital, a déclaré Rosatom.

Les experts en Russie et en Occident ont déclaré que le test était très probablement lié au 9M730 Burevestnik, qui signifie “pétrel”, un type d’oiseau de mer. Dans un discours prononcé devant le Parlement russe en mars 2018, le président Vladimir Poutine a décrit le missile. L’OTAN lui a donné le nom de SSC-X-9 Skyfall.

Dans un premier temps, le ministère russe de la Défense indiquait que l’explosion du 8 août impliquait un moteur de fusée à carburant liquide et avait fait deux morts, sans préciser les victimes.

Plus tard, Rosatom déclarait que le test impliquait une “source de propulseur radio-isotopique” et avait eu lieu sur une plate-forme offshore.

Les ingénieurs avaient terminé les essais, mais un incendie a soudainement éclaté et le moteur a explosé, projetant les hommes à la mer, a déclaré Rosatom.

Le Premier ministre russe en visite au Kirghizistan

Le Premier ministre russe Dmitry Medvedev est en visite au Kirghizistan. Il est arrivé le 9 août pour assister à une réunion du Conseil intergouvernemental eurasien qui s’est déroulée dans la ville de Cholpon-Ata.

Plusieurs accords signés

“L’ordre du jour de la réunion comprend des questions d’actualité concernant les interactions d’intégration dans l’Union économique eurasienne, le développement d’une réglementation supranationale au sein de l’UEE. Elle est censée accorder une attention prioritaire à la formation du marché financier commun de l’Union et au développement d’initiatives prometteuses dans le secteur des télécommunications, le domaine de l’industrie et de l’économie numérique “, – indique le communiqué.

Sur la base des résultats de la réunion, il est prévu de signer un accord sur la circulation transfrontalière des déchets dangereux à travers le territoire douanier de l’UEE, un protocole sur la modification du traité conclu en juin 1999 sur le traité concernant le Collegium conjoint des services des douanes des États membres de l’Union douanière daté du 22 décembre 2011 et qui approuve le concept d’échange d’informations transfrontalier au sein de l’UEE.

Le président ouzbek souhaite révoquer plusieurs gouverneurs régionaux

Le président de l’Ouzbékistan, Shavkat Mirziyoyev, a chargé son Premier ministre Abdullah Aripov et son chef de l’administration présidentielle Zainilobiddin Nizomiddinov d’envisager de révoquer les gouverneurs des régions de Ferghana, Khorezm et Kashkadarya.

Lors d’une réunion, le 2 août, le président Shavkat Mirziyoyev a évalué la politique des dirigeants de la région.

« Je demandé à Aripov et à Nizomiddinov de faire une proposition visant à renvoyer les gouverneurs de leur siège. Nous ne fonctionnerons pas avec ce genre de politique. Si la politique de la force était bénéfique, nous prospérerions depuis trente ans », a déclaré Chavkat Mirziyoyev.

En outre, des résidents de certaines régions d’Ouzbékistan ont protesté contre la démolition illégale de maisons.

La compagnie aérienne ouzbèke a l’intention de vendre huit avions en raison d’une dette trop importante

Uzbekistan Airways, la compagnie aérienne nationale de l’Ouzbékistan, se prépare à vendre ses huit avions de ligne après n’avoir pas pu rembourser ses dettes croissantes.

Des appareils récents

Selon des sources proches du dossier, deux avions de ligne Boeing 787-8 Dreamliner, achetés pour 250 millions de dollars, seront mis en vente.

Un certain nombre de fonctionnaires travaillant dans les domaines des transports et de l’aviation estiment qu’Uzbekistan Airways a exercé une activité commerciale contraires aux lois du marché en empruntant des sommes dont elle ne peut plus supporter la charge.

Selon d’autres sources, Uzbekistan Airways aurait décidé de vendre huit appareils en collaboration avec le gouvernement.

Les experts de l’aviation affirment que cette décision de vendre des aéronefs récents signifie que les dirigeants de la compagnie aérienne nationale et le gouvernement reconnaissent qu’ils ne peuvent pas rembourser leurs emprunts via le transport des passagers.

Total, KMG et le ministère kazakh de l’énergie signent un protocole d’accord

Le géant énergétique français Total a signé le 30 juillet un protocole d’accord dans le domaine de la numérisation dans l’industrie pétrolière et gazière avec la société pétrolière et gazière du Kazakhstan, KazMunayGas (KMG), et le ministère de l’Energie Kazakhstan.

Le mémorandum a été signé lors de la visite du ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, à Nur-Sultan.

Conformément au document signé, les parties entendent aider les organismes gouvernementaux et d’autres organisations à mettre en œuvre le programme national «Kazakhstan numérique» et à poursuivre le processus de numérisation de l’industrie pétrolière et gazière.

«Total figure parmi les 10 plus grandes sociétés pétrolières et gazières au monde. Par conséquent, leur expérience des problèmes de numérisation de l’industrie du pétrole et du gaz et de l’application des technologies modernes permettra au Kazakhstan d’adopter les meilleures pratiques pour améliorer l’efficacité opérationnelle et accroître les actifs pétroliers et gaziers», a déclaré le vice-président de KMG, Zhakyp Marabayev, ajoutant que «le mémorandum signé renforcera non seulement la coopération entre les deux sociétés, mais élargira également considérablement ses frontières».

Le Turkménistan va envoyer une aide humanitaire en Afghanistan

Le président du Turkménistan, Gurbanguly Berdimuhamedov, a signé un décret sur la fourniture d’une assistance humanitaire à l’Afghanistan, a écrit l’agence de presse Neytralny Turkmenistan.

Conformément à cet ordre, le ministère de l’Éducation, le ministère de la Santé, le ministère du Commerce, le ministère de l’Industrie textile et l’Union des industriels et entrepreneurs du Turkménistan sont chargés de la préparation des biens humanitaires destinés à être expédiés.

Le Turkménistan enverra des fournitures scolaires, des médicaments, des matelas, des draps, des vêtements pour enfants, des confiseries, des jus de fruits et des boissons non alcoolisées au pays voisin à titre d’aide humanitaire.

Le coût de l’aide humanitaire n’a pas été précisé.

L’Ouzbékistan prépare une deuxième opération pour rapatrier ses citoyens de Syrie

L’Ouzbékistan se prépare à la deuxième opération visant à rapatrier 177 citoyens situés en Syrie, rapporte le projet de l’Institut pour le compte-rendu de la guerre et de la paix au média Cabar.asia, faisant référence aux informations des services spéciaux ouzbeks.

Une opération menée conjointement avec d’autres pays

Selon le service de sécurité de l’Etat, «ils se trouvent dans le camp d’Al-Khol dans la province syrienne de Hasek. Leurs identités sont déjà établies.

Parmi eux, il y a 48 femmes, les autres sont des enfants, dont trois orphelins.

Un peu plus tôt, le 30 mai, 156 femmes et enfants ouzbeks auraient été transportés de Syrie à Tachkent par un vol spécial dans le cadre de l’opération humanitaire «Mehr».

L’opération aurait été assistée par un certain nombre de pays étrangers et d’organisations internationales, notamment la Croix-Rouge et l’UNICEF.

L’inflation a augmenté de 4% au Tadjikistan

La croissance de l’inflation dans le secteur de la consommation du Tadjikistan au cours des six derniers mois a atteint 4%.

Une inflation de 7% à venir

Pour le seul mois de juin, cette année, ce chiffre était de 0,4%, rapporte TajikTA.

«Au cours de cette période, les prix des produits alimentaires et non alimentaires ainsi que des services payants à la population ont augmenté », annonce le service des statistiques économiques sous l’autorité du président de la République du Tadjikistan.

L’Agence a souligné que l’inflation annuelle (de juin 2018 à juin 2019) était de 8,7%. Le gouvernement prévoit cette année de maintenir l’inflation à 7%.

L’année dernière, l’inflation dans la république s’élevait à 5,4%.

Ouverture du dialogue entre l’Ukraine et la Russie

Le président russe Vladimir Poutine et le président ukrainien Vladimir Zelensky ont eu une conversation téléphonique. La conversation a eu lieu à l’initiative de la partie ukrainienne, selon le service de presse du Kremlin.

La Crimée comme principal sujet de conversation

Au cours de l’entretien, les chefs d’État ont discuté du règlement de la situation dans le sud-est de l’Ukraine et des “travaux en vue du retour des personnes détenues des deux côtés”.

Selon le service de presse du président ukrainien, l’un des principaux problèmes était la libération de marins ukrainiens, accusés d’avoir violé la frontière de la Russie dans le détroit de Kertch en novembre 2018.

En outre, les parties ont également discuté de la possibilité de poursuivre les négociations au format Normandie.

Ashgabat accueillera le forum international “Pétrole et gaz du Turkménistan”

Les 22 et 23 octobre prochains, Ashgabat, capitale du Turkménistan, accueillera la 24e Conférence internationale «Pétrole et gaz du Turkménistan», organisée par la société d’État Turkmenneft, en collaboration avec le Forum turkmène, rapporte le média Orient.

Cette conférence est une plate-forme pour le développement de la coopération dans le secteur du pétrole et du gaz.

Au cours des discussions sur ces gisements, l’état du complexe énergétique du Turkménistan sera évalué, les résultats de grands projets dans le domaine du traitement des hydrocarbures, y compris la construction d’une usine de production d’essence à partir de gaz naturel à Ahal, seront présentés.

Une visite de l’usine sera organisée pour les délégués du forum. Des représentants de sociétés étrangères discuteront avec les chefs d’État de la coopération et des investissements.

Il est prévu d’envisager des projets d’investissement sur le plateau turkmène de la mer Caspienne, ainsi que la pose du gazoduc Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde. Un certain nombre de contrats et de mémorandums devraient être signés.

Le Kazakhstan au 81e rang du classement mondial des destinations touristiques

Dans le classement mondial du tourisme, le Kazakhstan occupe la 81e place, a déclaré Timur Duysengaliyev, vice-président du conseil d’administration de JSC Kazakh Tourism JSC.

Du travail à accomplir

“Dans le classement mondial du tourisme du Forum économique mondial (WEF), où de nombreux paramètres sont pris en compte, le Kazakhstan occupe désormais la 81e place sur 136 pays”, a déclaré Timur Duisengaliyev au cours d’un débat baptisé “Industrie du tourisme au Kazakhstan : que se passe-t-il ?”

«Je considère l’ouverture du pays, l’infrastructure et les normes de qualité comme des circonstances objectives. La circonstance subjective est de savoir combien nous sommes prêts à travailler pour faire fructifier ce résultat. Et, comme il me semble que nous sommes prêts à y travailler, en mai, un programme national de développement du tourisme domestique et récepteur jusqu’en 2025 a été adopté. C’est le document qui formera une approche unifiée du développement de l’industrie», a-t-il déclaré.

La Mongolie a exporté 3,5 millions de tonnes de minerai de fer depuis janvier

Pour les six premiers mois de cette année, la Mongolie a exporté 3,5 millions de tonnes de minerai de fer pour un montant total de 207,5 millions de dollars, a indiqué la principale administration des douanes du pays.

La Chine reste le principal client

Dans le même temps, ce chiffre a augmenté de 720 900 tonnes par rapport à la même période, l’année précédente. Selon les experts, la Chine reste la principale destination des exportations de Mongolie.

La part de la Chine en 2018 représentait 66% des exportations totales de la Mongolie. En 2018, la Mongolie a exporté 7,4 millions de tonnes de minerai de fer.

L’Ouzbékistan accueillera pour la première fois la conférence régionale de la FAO

L’Ouzbékistan accueillera pour la première fois une conférence régionale de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), rapporte le ministère de l’Agriculture du pays.

Une première pour l’Asie centrale

Le 23 juin, lors des réunions tenues avant la 41e session, la FAO et les ministre de l’Agriculture de 51 pays européens et asiatiques ont soutenu l’initiative de tenir la 32e conférence régionale pour l’Europe en Ouzbékistan.

«Cette conférence régionale se tiendra du 5 au 7 mai 2020 et réunira pour la première fois l’Ouzbékistan parmi les pays d’Asie centrale. Les objectifs stratégiques de la FAO sont de contribuer à la lutte contre la faim, à accroître la fertilité et la stabilité de l’agriculture, de la foresterie et de la pisciculture, et à réduire la pauvreté dans les zones rurales », indique le message.

La délégation de l’Ouzbékistan mène des négociations avec divers pays, notamment les ministres de l’Agriculture des États-Unis, de la Chine, de l’Égypte, de la République de Corée, de l’Ukraine, du Chili et du Kazakhstan, ainsi que des représentants d’autres milieux officiels.

L’Ouzbékistan crée un nouveau site d’information pour les touristes

Le Comité d’État pour le tourisme de l’Ouzbékistan a créé un nouveau site Web officiel avec des dates et des lieux spécifiques pour les principaux événements du pays au cours de l’année, selon le service de presse du ministère du Tourisme.

Un tourisme en  croissance dans  la pays

Le site – uzevent.com – est présenté en trois langues : ouzbek, russe et anglais. En outre, il est prévu d’introduire les langues française, italienne, allemande, espagnole, chinoise, japonaise et coréenne, ainsi que la création d’une application mobile pour la page Web.

Selon le Comité d’État sur le tourisme de la République, il est prévu que d’ici à fin 2019, le nombre de touristes étrangers en visite en Ouzbékistan atteindra 5,9 millions de personnes.

L’année dernière, le pays a été visité par 5,3 millions de personnes. Au premier trimestre de cette année, 1,38 million de touristes ont visité l’Ouzbékistan, soit une augmentation de 42% par rapport à la même période en 2018.

23 personnes blessées dans une explosion à Arys, au Turkestan

Selon le service de presse du département de la santé de la région du Turkestan, plusieurs hôpitaux ont été blessés dans des hôpitaux de la région.

La plupart d’entre eux sont à l’hôpital régional. Ils reçoivent tous les soins médicaux nécessaires. Dans le cadre de l’urgence à Arys, un quartier général médical a été établi dans le district d’Ordabasy.

Les travaux sont menés sous la présidence du chef du département de la santé de la région du Turkestan, Mukan Yegizbayev.

Plus de 200 lits ont été préparés à l’hôpital de la région d’Ordabasy et à l’hôpital clinique de la région. 30 ambulances ont été commandées à Shymkent sur 3 itinéraires, indique le message. Des ambulances supplémentaires sont disponibles dans plusieurs zones.

L’hôpital clinique régional a réuni du personnel médical, des traumatologues, des chirurgiens et des réanimateurs. L’évacuation bat son plein. Les patients ont été évacués de l’hôpital et de la clinique d’Arys.

Le 24 juin, à 9 h 20, la centrale de lutte contre l’incendie a reçu un message au sujet d’une explosion dans un entrepôt, suivie d’un incendie sur le territoire d’une unité militaire de la ville d’Arys, dans la région du Turkestan.

Chavkat Mirziyoyev en visite en Biélorussie en août prochain

Cela a été discuté le 18 juin lors d’une réunion de la commission intergouvernementale sur la coopération bilatérale entre le Bélarus et l’Ouzbékistan.

De nouveaux accords en perspective

“En août 2019, le président de l’Ouzbékistan, Shavkat Mirzieyev, doit se rendre en Biélorussie”, rapporte le service de presse du Conseil des ministres du Bélarus.

Un peu plus tôt, la Biélorussie aurait proposé à l’Ouzbékistan de mettre en œuvre des projets de production d’équipements.

L’actuel président du Bélarus, Alexandre Loukachenko, avait effectué une visite officielle en Ouzbékistan du 12 au 14 septembre 2018 et s’était entretenu avec le président Chavkat Mirziyoyev.

Au cours de la visite, 94 contrats commerciaux bilatéraux d’un montant de 231 millions d’euros et 19 documents d’investissement représentant plus de 48 millions d’euros avaient été signés.

Plus de 2 millions d’hectares de terres kazakhes restent inutilisées

Au Kazakhstan, trouvé près de 2 millions d’hectares de terres restent inexploitées.

Le ministre de l’Agriculture Saparkhan Omarov a annoncé lors d’une réunion publique que des mesures étaient en train d’être prises pour les rendre à l’État. Après l’audit, certains propriétaires de parcelles vides ont commencé à les développer.

Environ un million d’hectares seront bientôt consacrés à l’agriculture, a déclaré le ministre.

«Dans le pays, au cours des trois dernières années, plus de sept millions d’hectares de terres agricoles, y compris des terres arables et des pâturages, ont été identifiés comme étant inutilisés aux fins prévues. Grâce aux mesures prises, les anciens propriétaires de parcelles et les utilisateurs des terres ont commencé à aménager deux millions d’hectares de terres », a déclaré le ministre de l’Agriculture du Kazakhstan, Saparkhan Omarov.

Le ministère de l’Agriculture prévoit également d’introduire les recettes agraires. Selon eux, il sera possible de recevoir des fonds pour les récoltes futures. Selon le ministre de l’Agriculture, l’un des principaux problèmes des agriculteurs kazakhs reste le manque de financement.

Les dirigeants de 11 pays participent au sommet de l’OCS à Bichkek

Les chefs de plusieurs États sont arrivés cette semaine au Kirghizistan à l’occasion du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

11 chefs d’État étaient attendus

L’annonce de leur arrivée a été faite lors d’une conférence de presse de Daniyar Sydykov, chef du département de la politique étrangère du cabinet du président de la République kirghize.

Selon lui, les dirigeants de 11 pays doivent participer au sommet des chefs des pays membres de l’OCS : Russie, Kazakhstan, Chine, Tadjikistan, Ouzbékistan, Inde et Pakistan.

Les présidents de l’Afghanistan, du Bélarus, de l’Iran et de la Mongolie participeront à l’événement en tant qu’observateurs.

En outre, des invitations ont été adressées aux dirigeants de plusieurs organisations internationales.

Après le sommet, environ 20 documents devraient être signés.

Il a été annoncé précédemment qu’une réunion du Conseil des chefs d’État de l’Organisation de coopération de Shanghai aurait bien lieu à Bichkek les 13 et 14 juin. En 2019, le Kirghizistan préside l’OCS et l’OTSC.

Dubaï investit 1 million de dollars dans la médecine en Ouzbékistan

Selon le service de presse du ministère ouzbèke de la Santé, les Émirats arabes unis vont investir 1 million de dollars (880 millions d’euros) dans le secteur des soins en Ouzbékistan.

Un mémorandum a été signé

L’accord a été conclu lors de la visite officielle du président de l’Ouzbékistan Chavkat Mirziyoyev aux Émirats arabes unis le 24 mars 2019.

«Le ministre de la Santé, Alisher Shadmanov, et le chef du bureau gouvernemental de l’émirat de Dubaï, le sultan Khalifa et le sultan Belobaida Alsuidi, ont signé un mémorandum d’accord sur une assistance technique dans le cadre de l’appui technique dispensé par des institutions médicales d’Ouzbékistan», indique le message.

Cet accord servira à améliorer la qualité du service médical et à répondre aux besoins de la population en matière de soins médicaux de haute technologie modernes dans le pays.

Tadjikistan : croissance des importations de gaz ouzbek

Le Tadjikistan a importé du gaz ouzbek pour plus de 8,1 millions de dollars sur 4 mois.

La production intérieure en berne

Depuis le début de l’année, seuls 265 500 mètres cube de gaz ont été produits dans le pays.

Ce chiffre est inférieur de 35,2% par rapport à janvier-avril de l’année dernière, indique le ministère de l’Énergie et des Ressources en eau du Tadjikistan.

«Pendant ce temps, la quantité de gaz naturel importée de l’Ouzbékistan voisin au cours de cette période a dépassé 8,1 millions de dollars», indique le message.

La société tadjike de distribution de gaz OAO Tajikzhtransgaz ne fournit pas de données sur le volume des importations de gaz naturel ni sur les prix de celui-ci.

Rappelons que l’année dernière, le Tadjikistan avait reçu près de 54 millions de mètres cube de gaz ouzbek. Plus de deux douzaines d’entreprises sont approvisionnées en gaz importé, y compris la Tajik Aluminium Company.

Précédemment, il avait été annoncé que le Tadjikistan envisageait cette année d’augmenter à quatre reprises l’approvisionnement en gaz naturel en provenance d’Ouzbékistan.

L’Ouzbékistan inaugure son premier site de production d’insuline

La première production d’insuline en Ouzbékistan a été lancée à Andijan, rapporte le service de presse du ministère ouzbek de la Santé.

Le pays produit désormais sa propre insuline

« En avril 2019, une usine d’une capacité de production de 10 millions d’ampoules d’insuline par an a commencé à fonctionner dans le village de Khartoum, dans le district d’Andijan. A cette époque, le ministère de la Santé, l’Agence pour le développement de l’industrie pharmaceutique et Zamin Bio Health LLC ont lancé un projet d’investissement à grande échelle dans la région d’Andijan pour la production d’insuline utilisée pour traiter le diabète », indique le message.

Comme il est noté, des travaux de recherche clinique ont été achevés dans le pays pour la production de la préparation d’insuline répondant aux normes internationales. « Les essais cliniques de trois types d’insuline (Juslin N, Juslin R et Juslin 30/70) ont été achevés avec succès. »

« Récemment, ces médicaments ont passé l’enregistrement public et ont été autorisés à être utilisés dans la pratique médicale », indique le rapport. Il est souligné que, jusqu’à présent, les préparations à base d’insuline étaient importées dans le pays.

L’Ouzbékistan ouvre une nouvelle liaison aérienne vers l’Egypte

L’Ouzbékistan a ouvert un nouveau vol direct vers l’Egypte, rapporte le service de presse du Comité d’Etat pour le tourisme.

Récemment, une nouvelle ligne a été ouverte, vers Charm el-Cheikh, en Égypte. Le premier vol aura lieu le 12 juin 2019.

Les vols seront effectués par la compagnie aérienne égyptienne AlMasriya Universal Airlines une fois par semaine tous les mercredis.

Les vols seront opérés avec des avions Airbus-320.

La compagnie aérienne Uzbekistan Airways JSC avait déjà lancé un vol direct de Tachkent à Jakarta et des informations sur le lancement d’un nouveau vol passagers Tachkent-Tbilisi-Tashkent à partir du 16 juillet 2019 ont été annoncées.

Le Kazakhstan fait partie des 10 premiers pays à mettre en œuvre la 5G

Les investissements dans le secteur des télécommunications du pays ont augmenté de près de 28% au cours de l’année, rapporte le site Ranking.kz.

51 millions d’euros investis

En janvier-avril de cette année, les investissements dans l’information et la communication ont atteint 51 millions d’euros, soit une augmentation de 27,5% en un an.

Au cours de la même période de l’année précédente, les investissements s’élevaient à 40 millions d’euros, avec une croissance annuelle de 18,8%. Almaty détient le plus grand nombre d’investissements dans ce domaine: 19 millions d’euros, soit 8,8% de moins qu’un an auparavant (21 millions d’euros).

La région de Nur-Sultan et celle du nord du Kazakhstan (9 millions et 6,4 millions d’euros respectivement) font également partie des trois régions les plus importantes en terme d’investissement. En mai dernier, le Premier ministre du Kazakhstan, Askar Mamin, a tenu une réunion de travail sur la mise en œuvre du réseau de communication de cinquième génération au Kazakhstan.

Au cours de la réunion, l’impact de l’introduction de nouvelles technologies sur l’expansion des opportunités de développement de l’économie numérique et de l’internet des objets (IdO) a été discuté, selon le gouvernement kazakh.

Dans le cadre du développement des infrastructures destinées à couvrir la 5G d’ici la fin de cette année, un projet pilote devrait être mis en œuvre dans les villes de Nur-Sultan, Almaty et Shymkent. En général, le réseau 5G devrait couvrir toutes les zones de plus de 50 000 habitants.

La Commission européenne adopte un nouveau plan de coopération avec les pays d’Asie centrale

La Commission européenne a adopté un nouveau document sur les pays d’Asie centrale.

Les relations avec le Kazakhstan comme modèle

Le 15 mai, la Commission européenne a adopté un document sur l’établissement d’un nouveau partenariat stratégique avec les pays d’Asie centrale.

Le document fournit les plans de l’UE concernant le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, le Kirghizistan, le Turkménistan et le Tadjikistan.

Selon le document, l’accord de partenariat et le partenariat signé par Bruxelles et le Kazakhstan en 2015 constitueront la base des travaux de l’Union européenne dans la région.

Actuellement, la Commission européenne négocie avec le Kirghizistan et l’Ouzbékistan en vue de la signature du même document.

En outre, la Commission européenne a adopté le document stratégique sur la communication avec les pays d’Asie centrale en 2007. Le présent document a pour objet de mettre à jour la stratégie.