Accueil Économie personnelle Prêt relais : fonctionnement et risques potentiels

Prêt relais : fonctionnement et risques potentiels

900
0
Prêt relais : fonctionnement et risques potentiels

Le relais est une solution financière qui séduit de nombreux particuliers souhaitant acheter un bien immobilier avant d'avoir vendu le leur. Toutefois, cette solution n'est pas dénuée de risques. Cet article propose un décryptage complet du fonctionnement du prêt relais, de ses différents types, des risques associés et des pièges à éviter.

Comprendre le principe du prêt relais

Qu'est-ce que le prêt relais ?

Le prêt relais, comme son nom l'indique, est une forme d'emprunt transitionnel. Il permet à un propriétaire de financer l' d'un nouveau logement avant la vente de son bien actuel.

L'utilité du prêt relais dans l'immobilier

Dans le secteur immobilier, les opportunités ne se présentent pas toujours au moment le plus opportun. Le prêt relais offre ainsi une certaine souplesse en fournissant une avance sur la vente future.

Avant de plonger dans les rouages du prêt relais, il est essentiel d'en connaître les différentes formes existantes.

Décryptage du fonctionnement du prêt relais

Fonctionnement général

Ce type de crédit fonctionne sur une durée limitée, généralement deux ans maximum. La banque avance à l'emprunteur 50% à 80% de la valeur estimée du bien mis en vente (moins les éventuels crédits immobiliers en cours sur ce dernier).

Remboursement du prêt

Le remboursement de ce prêt relais intervient une fois le bien vendu. Si la vente génère un supérieur à l'estimation, la plus-value revient entièrement à l'emprunteur.

Ainsi, le prêt relais peut prendre diffé formes selon les besoins et situations de chacun.

Les différents types de prêts relais et leurs spécificités

Prêt relais sec

C'est la version la plus simple d'un prêt relais. Il est dit « sec » car il n'y a pas d'autre emprunt associé. L'emprunteur reçoit un montant correspondant à une partie du prix de son bien et rembourse lors de sa vente.

Lire aussi :  La loi de Pareto appliquée à votre emploi du temps : maximiser les résultats avec moins d'effort

Prêt relais avec prêt amortissable

Dans ce cas, deux prêts sont adossés : le prêt relais basé sur le bien que vous voulez vendre, et un autre pour financer votre nouvel acquisition.

Si le prêt relais semble attrayant, il convient néanmoins d'en évaluer les risques.

Évaluer les risques associés au prêt relais

lié au délai de vente

L'un des risques majeurs est celui lié au délai de vente du bien initial. En effet, si la vente prend plus de temps que prévu, l'emprunteur peut se retrouver en difficulté financière.

Risque lié à la fluctuation des prix de l'immobilier

Le marché immobilier est sujet à des fluctuations qui peuvent représenter un risque. Si les prix baissent, le bien peut être vendu moins cher que prévu, ce qui peut remettre en question la du prêt relais.

Malgré ces risques, il existe des écueils à éviter pour sécuriser son emprunt.

Les pièges à éviter avec un prêt relais

Mauvaise estimation du bien actuel

Une mauvaise estimation de son bien immobilier peut entraîner un prêt relais insuffisant pour financer le nouvel achat ou une surprise désagréable lors du remboursement du prêt.

Sous-estimation des frais liés au crédit

Il ne faut pas sous-estimer les coûts associés au crédit : intérêts, assurance, frais de dossier… Ces éléments doivent être intégrés dans le calcul global.

Face aux aléas potentiels du prêt relais, il existe d'autres alternatives.

Alternatives et solutions face au prêt relais

Vente avant achat

L'une des solutions est tout simplement de vendre son bien avant d'en acheter un autre. Cela permet d'éviter le stress lié au remboursement du prêt relais et offre une vision claire des finances disponibles pour la nouvelle acquisition.

Lire aussi :  Marché de l'or : pourquoi et comment y investir ?

Solutions de financement alternatives

Il existe d'autres solutions de financement : crédit in fine, avec d'achat… Chaque situation est unique et demande une étude personnalisée.

Le prêt relais présente à la fois des avantages indéniables en termes de flexibilité, mais comporte également des risques et des coûts qui doivent être soigneusement évalués. Comme pour tout immobilier, il est recommandé de prendre le temps d'étudier toutes les options disponibles avant de se lancer.

4.6/5 - (7 votes)

En tant que jeune média indépendant, Le Caucase a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News