Accueil Santé et Bien-être Consommation après péremption : quels aliments sont sûrs ?

Consommation après péremption : quels aliments sont sûrs ?

163
0
Consommation après péremption : quels aliments sont sûrs ?

En de consommation alimentaire, la date de péremption est un indicateur essentiel qui nous guide vers une consommation responsable et sécuritaire. Pourtant, il n'est pas rare de se retrouver face à des produits dépassant leur date limite dans nos placards ou notre réfrigérateur. Quels sont les risques ? Ne sommes-nous pas en train de jeter des aliments encore bons ? Découvrons ensemble comment s'y retrouver.

Comprendre les dates de péremption : dLC vs DDM

Définitions : dLC et DDM

Dans le monde alimentaire, deux types de dates coexistent : la (DLC) et la Date De Durabilité Minimale (DDM). Comprendre leur signification est essentiel pour une consommation avisée.

La Date Limite de Consommation (DLC)

La DLC, souvent précédée par l'expression « à consommer jusqu'au », concerne principalement les denrées périssables comme la viande fraiche, le ou encore certains produits laitiers. Passé ce délai, la consommation du produit peut présenter un pour la santé.

La Date De Durabilité Minimale (DDM)

Quant à la DDM, anciennement appelée Date Limite d'Utilisation Optimale (DLUO), elle indique que le produit peut perdre certaines de ses qualités (goût, texture…) après cette date mais ne représente pas un pour celui qui le consomme.

Maintenant que nous avons éclairci ces notions, il est temps d'apprendre à décrypter les étiquettes alimentaires.

Interpréter correctement les étiquettes alimentaires

Lire entre les lignes des emballages

Lorsque vous faites vos courses, notre préconisation, prendre le temps de lire attentivement les informations présentes sur l'. La composition du produit, la provenance et bien sûr, la DLC ou DDM.

Les pièges à éviter

Méfiez-vous des produits présentant une date proche de leur péremption, surtout s'il s'agit de denrées périssables. Gardez également à l'esprit que même si un produit n'a pas dépassé sa DLC ou DDM, il peut être contaminé si son emballage a été endommagé.

Lire aussi :  Intelligence artificielle en oncologie : vers une personnalisation du traitement ?

Parlons maintenant des aliments à risque et ceux sans danger après la date limite.

Les aliments à risque et ceux sans danger après la date limite

Les produits à risque après la date limite

Certains aliments peuvent représenter un véritable danger pour votre santé si consommés après leur DLC : cela concerne principalement les viandes fraiches, poissons, coquillages, etc.

Les aliments sans danger après la date limite

  • Pains et viennoiseries : souvent, ils ne présentent qu'une légère altération de leur goût ou de leur texture.
  • Fruits et légumes : bien que leur aspect puisse changer, ils sont en général consommables tant qu'ils ne présentent pas de signes de moisissure.

Passons maintenant aux produits laitiers et œufs.

Les produits laitiers et œufs : quelles précautions après la péremption ?

Produits laitiers : prudence avant consommation

Nos yaourts, fromages frais ou crèmes dessert sont soumis à une DLC stricte. Une fois dépassée, mieux vaut s'abstenir de les consommer car certains micro-organismes dangereux pour notre organisme peuvent se développer.

Œufs : un test simple pour vérifier leur fraîcheur

Pour les œufs, un test simple peut vous aider à déterminer s'ils sont encore bons à consommer après la date indiquée sur le carton. Plongez l'œuf dans un d' froide. S'il coule, il est encore bon ; s'il flotte, jetez-le.

Jetons un coup d'œil à ces aliments presque inaltérables que sont les conserves, pâtes et miel.

Conserves, pâtes, miel : ces aliments presque inaltérables

La magie des conserves et des pâtes

Les conserves, qu'elles soient de légumes, de fruits ou de viandes, ainsi que les pâtes sèches, peuvent être conservées pendant des années au-delà de leur DDM. Leur goût et leurs qualités nutritionnelles peuvent toutefois légèrement se dégrader avec le temps.

Le miel : un trésor d'immortalité

Le miel, grâce à ses propriétés antibactériennes naturelles, peut quant à lui être conservé ad vitam aeternam ! Il peut cristalliser avec le temps mais cela n'altère en rien sa qualité.

Lire aussi :  Detoxification naturelle : aliments et méthodes pour purifier son corps

Voyons maintenant comment éviter le gaspillage alimentaire lié aux dates de péremption.

Conseils pour éviter le gaspillage alimentaire lié aux dates de péremption

Favoriser la rotation des produits dans votre frigo et vos placards

L'une des clés pour réduire le gaspillage est d'utiliser en priorité les produits qui approchent de leur date limite.

Cuisiner intelligemment

Pensez à adapter votre cuisine en fonction des aliments restants. Un fruit trop mûr ? Faites-en une compote ou un . Du pain rassis ? Préparez du pain perdu ou des croûtons maison.

Il reste une question épineuse : peut-on vendre ou acheter des produits alimentaires périmés ?

Peut-on vendre ou acheter des produits alimentaires périmés ?

La vente de produits périmés : une légale ?

En France, il est interdit de vendre des produits dont la DLC est dépassée. En revanche, les produits dont la DDM est expirée peuvent être commercialisés avec une information claire pour le consommateur.

Acheter des produits périmés : une bonne affaire ?

Certains magasins et sites internet proposent à la vente des produits proches ou passés de leur date limite à prix réduit. Une aubaine pour votre porte-monnaie, mais attention, le risque zéro n'existe pas. Mieux vaut donc rester vigilant.

Pour résumer : apprendre à décoder les dates de péremption et à bien lire les étiquettes peut nous aider à mieux gérer notre consommation alimentaire tout en évitant les risques sanitaires. Et rappelons-le, ne prenez jamais de risques avec les produits frais comme la viande ou le poisson dont la DLC est dépassée !

4.9/5 - (7 votes)

En tant que jeune média indépendant, Le Caucase a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News